LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment empêcher un nouvel embrasement de l'Afghanistan ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Suivez-nous sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/af56e930-4544-102e-80a0-fcfcfc001444/838_logo_facebook.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="facebook" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/af56e930-4544-102e-80a0-fcfcfc001444/838_logo_facebook.jpg" width="300" height="113"/>
facebook

Benoist Bihan, Georges Lefeuvre, Pierre Micheletti
Benoist Bihan, Georges Lefeuvre, Pierre Micheletti Crédits : Radio France

« Justice est faite ». C’est par ces mots que Barack Obama annonçait au monde, le 2 mai dernier, la mort d’Oussama Ben Laden. Le leader d’Al Qaida, ennemi juré de l’Amérique, tué lors d’un raid à Abbotabad, en territoire pakistanais. Sentiment du devoir accompli pour les Etats-Unis, entrés en guerre en Afghanistan en octobre 2001, sous la bannière de l’opération « Liberté immuable » pour y déloger le responsable des attentats du 11 septembre.

Prêts désormais à quitter le pays. En juin dernier, Barack Obama annonçait le retrait d’un tiers des forces américaines déployées sur place d’ici la fin de l’année la totalité en 2014, soitcent mille soldats. Compte à rebours identique pour les quatre mille militaires français présents sur le sol afghan.

Mais que va laisser derrière elle la force internationale après dix années de conflits ? Un pays en paix ? Assurément pas. L’Afghanistan est tout, sauf pacifié.

Il y a tout juste une semaine, deux attentats visant la communauté chiite faisaient quatre-vingt morts à Kaboul et Mazar-i-Sharif : première attaque interconfessionnelle de cette envergure depuis plus de dix ans, faisant craindre l’apparition d’un nouveau point de crispation dans un pays qui n’en manque malheureusement pas.

Le processus de réconciliation nationale n’avance plus depuis qu’il y a trois mois, l’ex-président afghan Burhanuddin Rabbani a été assassiné alors qu’il était chargé d’établir des contacts des chefs talibans. Et que dire des relations avec le Pakistan, voisin suspecté d’entretenir l’instabilité dans les zones tribales. Les pakistanais qui s’inquiètent des velléités afghanes de rapprochement avec l’Inde.

Ce n’est donc pas seulement le spectre de la guerre civile qui menace aujourd’hui le « pays des Pachtounes ». C’est celui d’un conflit plus large, à dimension régionale.

Comment empêcher un nouvel embrasement de l’Afghanistan ?

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="ina.fr" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.jpg" width="318" height="148"/>
ina.fr Crédits : Radio France
Retrouvez dans chaque émission "l'Archive du jour" avec notre partenaire.

Intervenants
  • historien, rédacteur en chef adjoint du magazine Défense et Sécurité Internationale et rédacteur en chef de Histoire & Stratégie
  • médecin, vice-président d’Action contre la faim, co-directeur du master « Politiques et pratiques des Organisations Internationales » de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble.
  • anthropologue spécialiste de l'Afghanistan et du Pakistan, ancien diplomate, consultant directeur de "Af-Pak Reserach"
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......