LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Débat autour du pré- rapport Léger sur la suppression du juge d'instruction

40 min
À retrouver dans l'émission

Le juge d'instruction existe depuis plus de deux siècles, et comme toute institution, son rôle a évolué considérablement. Le juge d'instruction de 1811 était l'héritier du lieutenant criminel de l'Ancien Régime. Aujourd'hui, ce même juge apparaît comme un personnage ambigu, à la fois enquêteur et arbitre, regardé comme un chevalier blanc ou parfois avec tout le mépris que véhicule l'expression « petit juge »... L'affaire Outreau est venue souligner une nouvelle fois l'ambivalence et les faiblesses de l'instruction pénale, et les adversaires de toujours de ce système s'en réjouissent : le juge Burgaud est devenu l'incarnation de tous les maux, au point que certains suspectent une utilisation politique de son passage devant l'audience disciplinaire du Conseil Supérieur de la Magistrature : il faut dire que la réunion de cette instance tombe à pic, quelques semaines après les propos de président de la République sur sa préférence pour une disparition du juge d'instruction. Décidément ce dernier n'a pas la cote. Il y a 10 jours, c'était au tour de la commission dirigée par le magistrat Philippe Léger de rendre un pré-rapport, lui aussi favorable à sa suppression. Pourtant la commission d'enquête parlementaire après Outreau qui a travaillé 6 mois durant avait conclu qu'il ne fallait pas supprimer le juge (cela reviendrait à bouleverser toute la procédure pénale française ) mais qu'il convenait plutôt d'en organiser la collégialité. La loi a été votée et la réforme est en train de se mettre en place : pourquoi donc changer de pied maintenant ? Le syndicat majoritaire chez les magistrats, l'Union syndicale de la magistrature, avance une explication politique et dénonce un « projet qui confirme la reprise en main de la justice ». C'est que le juge d'instruction, chargé des crimes, l'est aussi des très sensibles affaires politico-financières...

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......