LE DIRECT

En direct du Centre Pompidou : L'école est-elle en retard d'une société ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Il faut abandonner la bataille sans issue, sans vainqueurs ni vaincus, que se livrent depuis deux décennies, « pédagogistes » et « refondateurs républicains de l'Ecole. La thèse des « nouveaux publics » dont il suffirait de stimuler le goût du savoir ne tient pas plus que selon laquelle il suffirait de proclamer rétablie l'autorité d'autrefois. Les causes profondes de l'échec, de plus en plus manifeste, de notre système éducatif, sont à rechercher, nous expliquent Marcel Gauchet, marie-Claude Blais et Dominique Ottavi, bien plus haut en amont : dans « les métamorphoses des conditions mêmes de l'éducation ». Pour résumer à gros traits, quatre grandes transformations conditionnent le cours nouveau, imprévisible et dramatique pris par notre système d'enseignement : - Une métamorphose de la famille, qui ne veut plus être le lieu d'apprentissage des rôles sociaux - sexuels en particulier. Une famille qui refuse de jouer la fonction qui était la sienne sous le cours de notre déjà ancienne « modernité », celle de favoriser l'intériorisation des normes sociales - celles qui tiennent à la différence entre sphères publique et privée, en particulier. - La fin du concept de « Bildung », ce « chemin de culture » idéal qui fixait l'idéal de l'accomplissement de soi au terme d'une traversée des savoirs et des épreuves et l'acquisition de la maîtrise de soi. L'école doit faire face à une crise générale des savoirs, qui se présentent dorénavant comme des instruments pratiques auxquels il suffit de savoir se brancher au bon moment, sans se les intérioriser. - Le culte de l'authenticité, de l'expression de soi immédiate, née à la fin du XVIII° siècle a débouché sur une métamorphose du sujet moderne. Face à cette prétention à « être soi » (et non à « le devenir »), les institutions quelles qu'elles soient, sont dépréciées, voire ridiculisées par les cultures de masse dont la critique institutionnelle et leur « transgression » sont l'une des thématiques usuelles. Or, l'école, elle-même institution, est en situation de rivalité avec ces cultures de masse « démystificatrices ». - Enfin, l'autorité, sous toutes ses formes, est l'objet d'un procès en légitimité qui est la conclusion logique de l'individualisme démocratique. Comment cette crise épargnerait-elle l'école. - Bref, avant de chercher à refonder l'école, il faudrait commencer par se demander sur quelle anthropologie on a cette prétention. Et l'explication fournie par Marcel Gauchet et alii - d'une dérive vers l'inconnu, à partir des rives sûres et stables de l'ancienne modernitése révèle absolument passionnante.

Intervenants
  • philosophe et historien, directeur d'études à l'EHESS
  • professeur d'histoire-géographie et auteure
  • Initiateur en 1981 du lycée expérimental de Saint Nazaire Auteur de "Lettre ouverte à tous ceux qui n'aiment pas l'école" (Little big man édition, 2004)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......