LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Faut-il s'attendre à une avalanche de plans sociaux ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Le 1er trimestre n’aura pas été folichon pour les constructeurs automobiles français. Une baisse de production d’un peu plus de 2 % pour PSA, le leader hexagonal. De près de 13 % chez Renault. De mauvais chiffres qui ne manqueront pas d’inquiéter les salariés des 2 groupes. Car Renault, et surtout PSA, font partie de la longue liste des entreprises susceptibles de devoir tailler dans leurs effectifs d’ici la fin de l’année. Carrefour, Danone, Areva entre autres, sont également citées. Rien de très concret pour l’instant, mais la crainte est là : celle d’une inflation de plans sociaux dans les prochains mois.

F Geng, N Sauvage, F Champeaux
F Geng, N Sauvage, F Champeaux Crédits : Mélodie Lucchesi - Radio France

Paradoxalement, c’est leur faible nombre depuis le début de l’année qui valide cette hypothèse. En janvier et février, les services de l’Etat ont enregistré une baisse des plans de sauvegarde de l’emploi de 18 %. A cause d’une meilleure conjoncture économique ? Non, à cause de la présidentielle : les grandes entreprises auraient choisi, délibérément ou pas, de retarder les mesures douloureuses en termes d’emploi, laissant les Lejaby, Fonderie du Poitou et autre Photowatt occuper le devant de l’actualité sociale. Après les législatives, le temps politique serait donc plus propice. Tout comme le temps judiciaire : la Cour de cassation a en effet estimé jeudi dernier qu’un plan social ne pouvait pas être annulé, avant sa mise en œuvre, pour absence de motif économique. Autrement dit, une entreprise en bonne santé a le droit de licencier.

Dans ces conditions, faut-il s’attendre à une avalanche de plans sociaux ?

Et le contrepoint de Jule Gacon.

François Hollande proposait de les taxer, Jean-Luc Mélenchon de les interdire: plus de dix ans après ceux de chez Michelin, les "licenciements boursiers" ont été un sujet de débat pendant la campagne présidentielle. Mais de quoi parle-t-on au juste? Déplorer des "licenciements boursiers", n'est-ce pas une manière pour les entreprises de se décharger systématiquement de leur responsabilité des plans sociaux, sur le dos de "la finance"? Claude Jacquin est directeur associé du cabinet d'expertise-comptable Apex, en lien avec les représentants du personnel des entreprises. Dans Le Monde diplo en décembre dernier, il signait un article "Les plans sociaux n'existent pas".

Écouter
5 min
Claude Jacquin

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="ina.fr" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.jpg" width="318" height="148"/>
ina.fr Crédits : Radio France
Retrouvez dans chaque émission "l'Archive du jour" avec notre partenaire

Intervenants
  • juriste, rédactrice en chef de l'hebdomadaire La Semaine sociale Lamy
  • avocat, membre du syndicat Avocial
  • présidente (CGT) de la section du travail et de l’emploi du CESE (Conseil économique, social et environnement), membre de la direction nationale Fédération Santé Action sociale CGT
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......