LE DIRECT

France/Algérie: que commémorer ensemble ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Le 8 mai 1945 ne marque pas seulement la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie. Pour les Algériens, c’est au massacre de Sétif que cette date renvoie. Date symbolique, premier acte d’une guerre qui allait attendre des années avant d’avoir un nom. La France et l’Algérie sont-elles prêtes aujourd’hui à commémorer ensemble ces ‘’événements’’ ? Et donc à se mettre d’accord sur une histoire commune ?

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/9f6b1511-f4cc-11e4-adec-005056a87c89/838_rtr3bsye.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Le drapeau français flotte lors de la visite de François Hollande en Algérie en décembre 2012" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/9f6b1511-f4cc-11e4-adec-005056a87c89/838_rtr3bsye.jpg" width="640" height="426"/>
Le drapeau français flotte lors de la visite de François Hollande en Algérie en décembre 2012 Crédits : Reuters
C’est un Goncourt de consolation, celui du premier roman, mais un Goncourt tout de même. L’écrivain algérien Kamel Daoud a été primé hier pour « Meursault, contre enquête » : une réponse – à des années de distance- à « L’étranger » de Camus. Dans le roman de Daoud, la victime, l’arabe, sort de l’anonymat. On lui donne enfin un prénom : Moussa.

Des deux côtés de la Méditerranée, le livre a été un succès. L’histoire du meurtre était jusque là racontée d’un seul point de vue, celui de l’assassin. Voici la pièce manquante : le récit est complet, le deuil peut s’accomplir.

Il est tentant d’imaginer que ce processus littéraire pourrait s’accomplir un jour au niveau politique. A savoir l’écriture d’une histoire commune des rapports entre la France et l’Algérie. Commune, c'est-à-dire acceptée par tous.

Ce processus est-il en cours ? Le 19 avril dernier, le secrétaire d’Etat français chargé des Anciens combattants, Jean Marc Todeschini, se rendait à Sétif en Algérie, pour rendre hommage aux victimes du massacre du 8 mai 1945 : ce jour-là, jour de la célébration de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, des manifestations en faveur d’une indépendance algérienne étaient violemment réprimées.

Cette initiative française marque-t-elle une nouvelle étape vers la réconciliation jamais accomplie entre les deux pays ? Ce travail de mémoire permettra-t-il, à l’avenir, de passer à celui de l’Histoire ?

« France/Algérie : que commémorer ensemble ? »

A réécouter: l'émission Sur la route consacrée à l'affaire du Musée de l'histoire de la France et de l'Algérie à Montpellier, présentée par Julie Gacon. Le documentaire de Mehdi Lallaoui Les massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945 est à visionner sur le site de Médiapart

George Morin, Sylvie Thénault, Marie-Christine Tabet
George Morin, Sylvie Thénault, Marie-Christine Tabet Crédits : NI - Radio France

> Discours de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat chargé aux anciens combattants, prononcé le 20 Avril 2015 à l’occasion du 70ème anniversaire du massacre de Sétif > Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie
Suivez-nous aussi sur:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/02/913f3be2-8f19-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_twitter.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/02/913f3be2-8f19-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_twitter.jpg" width="838" height="315"/>
twitter Crédits : Radio France

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......