LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Gaspillage alimentaire, gaspillage agricole : tous coupables ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Que vont devenir les lasagnes à la viande de cheval et autres plats préparés à base de protéines prétendument bovines ? Les produits incriminés ont été retirés de la vente. Ils attendent désormais dans des entrepôts, que quelqu’un vienne les détruire. Ou que quelqu’un vienne les chercher.

Plusieurs grandes associations caritatives, la Banque alimentaire, le Secours populaire et les Restos du cœur, faisaient savoir la semaine dernière qu’elles étaient intéressées pour récupérer cette nourriture abondante, qui jusqu’à preuve du contraire n’est pas impropre à la consommation. On en est là pour l’instant.

Dominique Barrau, Barbara Redlingshöfer et Serge Papin
Dominique Barrau, Barbara Redlingshöfer et Serge Papin Crédits : J-C F - Radio France

Cette affaire reflète assez bien un des nombreux paradoxes qui apparait dès lors qu’on s’intéresse à la question du gaspillage alimentaire. Une question qui n’a rien d’anodin. Selon la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, la production alimentaire perdue ou jetée chaque année équivaut à 1 milliard 300 millions de tonnes : près d’un tiers de la production mondiale. Chiffre vertigineux, à mettre en miroir avec celui de la faim dans le monde : 870 millions de personnes sous-alimentées.

Chaque Français jette chaque année de 20 à 30 kilos de nourriture, dont 7 encore sous emballage. Sans compter tout ce qui se perd au moment du transport, de la vente, de la restauration collective. Pour lutter contre ce qu’il n’est pas exagéré de qualifier de fléau social, économique et environnemental, le gouvernement, dans la foulée de l’Union européenne, a lancé un programme de lutte contre le gaspillage. L’objectif, ambitieux et lointain, est de le diviser par deux d’ici 2025. Le ministre délégué à l’agro-alimentaire a prévu de faire signer un pacte aux différents acteurs intéressés à ce sujet au mois de juin prochain.

Nous avons justement choisi de réunir quelques uns de ces acteurs ce soir, dans ce lieu dédié à l’agriculture.

« Sommes-nous tous responsables du gaspillage alimentaire ? »

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Serge Papin, PDG du groupement coopératif Système U, auteur de Et maintenant, on fait quoi ? Regards d'un entrepreneur, (Le Cherche midi, 2014).
  • secrétaire général de la FNSEA
  • ingénieur d’étude au sein de la Mission d'anticipation recherche / société et développement durable de l’INRA.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......