LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Illettrisme : l'école a-t-elle décroché ? en partenariat avec la Fondation SNCF

40 min
À retrouver dans l'émission

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Voilà un sujet dont on imagine mal qu’il soit autre chose que consensuel, y compris en période électorale : la lutte contre l’illettrisme. Un combat qui a bien failli obtenir le statut de Grande cause nationale 2012. Ce qui n’aurait rien eu d’illégitime : l’illettrisme touche aujourd’hui 9% de la population des 18-65 ans, soit un peu plus de 3 millions de personnes.

Lutter contre ce que d’aucuns considèrent comme un véritable handicap social, c’est d’abord éviter d’y entrer. Le rôle de l’école est donc prépondérant. En juillet dernier, le ministère de l’Education lançait un plan de prévention contre l’illettrisme.

Son premier mot d’ordre est la nécessité d’agir dès la maternelle, selon le principe que plus un problème est détecté tôt, meilleure sera la réponse apportée. Les candidats à l’Elysée s’accordent d’ailleurs sur la nécessité de donner la priorité aux savoirs fondamentaux : lecture, écriture, calcul, dès le début de la scolarité.

Est-ce à dire qu’aujourd’hui, ce n’est pas le cas ? Que l’école, en négligeant le terrain des compétences élémentaires, aurait une part de responsabilité dans la production d’illettrés ? Une question qui conduit à interroger, notamment, les outils pédagogiques, et leur efficacité. Illettrisme : l’école a-t-elle décroché ? Une émission en partenariat avec la Fondation SNCF

Alain Bentolila, Marie-Thérèse Geffroy, Eric Favey
Alain Bentolila, Marie-Thérèse Geffroy, Eric Favey Crédits : Radio France

Et le contrepoint de Julie Gacon.

Stella Baruk
Stella Baruk Crédits : Radio France

Peut-on parler d'illettrisme dans le domaine des mathématiques ? Oui si l'on considère qu'elles sont une langue. Une sorte de 2e langue dont il faudrait saisir le sens.

Cela fait plus de 30 ans que Stella Baruk alerte sur la confusion induite par l'école.

Elle vient de publier "Mes premières mathématiques" chez Magnard.

Écouter
16 min
Contrepoint 27.03

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="ina.fr" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.jpg" width="318" height="148"/>
ina.fr Crédits : Radio France

Retrouvez dans chaque émission "l'Archive du jour" avec notre partenaire.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......