LE DIRECT

Jusqu'où le conflit syrien peut-il s'étendre?

39 min
À retrouver dans l'émission

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Il ne sera pas fait reproche au nouveau chef de la diplomatie française d’abuser de la langue diplomatique sur le dossier syrien. Dans un entretien accordé au Monde daté de demain, Laurent Fabius est aussi clair que catégorique : « Bachar al Assad est l’assassin de son peuple. Il doit quitter le pouvoir. Le plus tôt sera le mieux »

Ardavan Amir-Aslani
Ardavan Amir-Aslani Crédits : Mélodie Lucchesi - Radio France

A défaut d’obtenir ce départ dans l’immédiat, c’est donc l’ambassadrice syrienne à Paris qui a été priée de rentrer au pays. Idem à Londres, à Rome, à Berlin. Mesure de rétorsion après le massacre de Houla vendredi dernier : 108 personnes tuées, venant s’ajouter aux 13 000 morts recensés depuis le début du conflit, il y a 14 mois. Pour autant, il n’est toujours pas question d’une intervention militaire

« Aucun Etat » ajoute Laurent Fabius « n’est prêt à envisager une opération terrestre. Les risques d’extension régionale seraient redoutables, en particulier au Liban » Mais n’est-ce pas déjà un peu le cas ? La nuit dernière, un libanais a été tué dans l’est du Liban, par des tirs de l’armée syrienne. A Tripoli (au Liban toujours), à la mi-mai, 10 personnes sont mortes dans des combats entre partisans et opposants au régime syrien. 2 exemples parmi d’autres.

Au mois octobre, Bachar el Assad menaçait de porter le conflit dans l’ensemble de la région

« Voulez-vous connaître un nouvel Afghanistan ou même des dizaines d’Afghanistan ? La Syrie n’hésitera pas à embraser toute la région ». Est-il en train de mettre sa menace à exécution ?

Jusqu’où le conflit syrien peut-il s’étendre ?

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="ina.fr" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.jpg" width="318" height="148"/>
ina.fr Crédits : Radio France

Intervenants
  • grand reporter à la rédaction internationale de Radio France
  • Avocat et essayiste, spécialiste du Moyen-Orient
  • maître de conférence HDR en géographie à l’Université Lyon 2, auteur de « Géopolitique du Moyen-Orient » (La Documentation française, 2014).
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......