LE DIRECT

L'Ukraine a-t-elle les moyens d'un bras de fer avec la Russie ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Dimanche dernier l’Ukraine a refusé de rembourser à la Russie une dette de 3 milliards de dollars qui arrivait à échéance. Un bras de fer dont le prochain épisode est attendu pour le 1er janvier avec l’entrée en vigueur du fameux accord de rapprochement commercial avec l’Union Européenne. Sur place la situation reste très tendue entre tensions séparatistes à l’Est et impatiences démocratiques à l’Ouest. Combien de temps l’Ukraine pourra-t-elle tenir avant une nouvelle implosion ?

Le conflit gazier entre l'Ukraine et la Russie, symbole d'un bras de fer à l'issue incertaine ?
Le conflit gazier entre l'Ukraine et la Russie, symbole d'un bras de fer à l'issue incertaine ? Crédits : Wojciech Kardas - Reuters

Avec une année qui s’achève sur des conflits particulièrement violents dans le monde, la « trêve des confiseurs » fait figure d’expression un peu désuète.

Dans l’Est de l’Ukraine, pourtant, où les combats continuent entre l’armée et les séparatistes pro-russes, on aurait presque pu y croire. Signé hier par les belligérants, l’accord de cessez-le-feu est déjà menacé par une reprise des attaques ce matin. Il faut dire que le contexte géopolitique ne plaide pas pour l’apaisement. Dimanche dernier, l’Ukraine a refusé de rembourser à la Russie une dette de 3 milliards de dollars qui arrivait à échéance. Prochain épisode attendu le 1er janvier avec l’entrée en vigueur du fameux accord de rapprochement commercial avec l’Union Européenne. Le gouvernement ukrainien, élu démocratiquement en juin 2014, a fait le choix de l’Europe. Un choix aux conséquences coûteuses. Bien que les Occidentaux promettent une manne financière de plusieurs milliards, jusqu’où l’Ukraine pourra-t-elle compter sur leur soutien ? Sur place la situation n’est pas plus rassurante : entre instabilité militaire à l’Est et impatiences démocratiques à l’Ouest.

Anne de Tinguy, Alexandra Goujon, Florent Parmentier
Anne de Tinguy, Alexandra Goujon, Florent Parmentier Crédits : Radio France

Suivez-nous aussi sur:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • maîtresse de conférences à l’université de Bourgogne, rattachée au Centre de recherche et d’étude en droit et science politique (Credespo), spécialiste de la Biélorussie
  • enseignant à Sciences Po, secrétaire général du CEVIPOF, chercheur associé au Centre de géopolitique de HEC.
  • Professeur à l'INALCO et chercheur au CERI-Sciences Po
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......