LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La classe politique doit-elle faire son aggiornamento ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Chacun pressentait bien, il y a 8 jours, au moment des aveux de Jérome Cahuzac, que cet accès de vérité, après des années de mensonge, ne viendrait pas clore une affaire à laquelle l’ancien ministre du Budget a donné son nom. Une fin ? Non, le début de quelque chose, qu’on a encore du mal à qualifier aujourd’hui. Parce que personne ne sait quelle en sera l’issue. Depuis quelques jours en tout cas, on assiste à une sorte de concours : c’est à qui sera le plus prompt à rendre public son patrimoine, surtout si celui-ci parait inattaquable, autrement dit modeste. Les plus zélés dans cette affaire seront bientôt rejoints par l’ensemble des ministres : lundi prochain puis par les parlementaires si l’on a bien compris les intentions du chef de l’Etat qui s’exprimait ce matin.

Laurent Baumel, Robert Rochefort et Wallerand de Saint Just
Laurent Baumel, Robert Rochefort et Wallerand de Saint Just Crédits : J-C F - Radio France

Transparence pour tous. La loi de moralisation de la vie publique, en cours de construction, sera présentée le 24 avril prochain. François Hollande, à qui il est souvent reproché de ne pas savoir trancher, aura réagi rapidement cette fois-ci. Il ne l’aurait pas fait que cela lui aurait été reproché. Il le fait et il y a pourtant à redire. Car légiférer dans la foulée d’un fait divers (et l’affaire Cahuzac en est un) laisse entendre que celui-ci est représentatif d’une situation beaucoup plus répandue. Sans aller vers le « tous pourris », il y a comme un air de « tous suspects », ce qui n’est jamais sain en démocratie. Alors comment en sortir ?

« La classe politique doit-elle faire son aggiornamento ? » C’est notre sujet du jour.

Et le contrepoint de Julie Gacon :

Hervé Hamon
Hervé Hamon Crédits : JG - Radio France

Qu'est-ce que le pouvoir? Que cherchent ceux qui l'ont? Ce pouvoir est-il réel, et... rend-il heureux? Pour son dernier livre, Ceux d'en haut (Seuil), Hervé Hamon est allé à la source. En se faisant introduire auprès d' "eux", les patrons du CAC 40 ou du secteur public, les banquiers, les entrepreneurs. Mais aussi des élus (locaux) et d'anciens Premiers ministres: Michel Rocard et Alain Juppé... Tous l'ont reçu et ont répondu avec une sincérité souvent surprenante. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, le pouvoir politique ne fait pas rêver ceux qui agissent dans les sphères de l'économie et des finances...

Écouter
14 min
Contrepoint Hervé Hamon

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

> et découvrez notre dossier pour cette journée spéciale : "Cahuzac, et après ?"

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......