LE DIRECT

La recherche publique française est-elle d'inefficacité économique ? La recherche française sait-elle aller au bout de ses idées ?

40 min
À retrouver dans l'émission

La recherche n'est pas assez « orientée vers les besoins du marché » Vous vous souvenez peut-être du tollé qu'avait suscité parmi les chercheurs cette phrase de Françis Mer alors ministre de l'Economie et des Finances du gouvernement Raffarin. La question du piètre passage de relais entre chercheurs et industriel revient pourtant sans cesse sur le tapis. Un rapport de l'inspection général des finances et de l'inspection générale de l'administration de la recherche, auquel seule la rédaction du journal Le Monde semble avoir eu accès, livre à nouveau des conclusions sans ambiguïté : aucun progrès de la « valorisation » de la recherche n'a été accompli depuis 15 ans. Valoriser, c'est rendre utilisables ou commercialisables les résultats et les compétences issues de la recherche. Il est bien entendu souhaitable qu'à moyen terme les fruits de la recherche reviennent au public sous forme d'innovation technologique améliorant les thérapies, la prévention, le confort, la sécurité, etc. Ces transferts de connaissances ne sont pas qu'une des fins naturelles de la recherche, ils sont aussi un enjeu économique. Plus un pays est capable d'organiser la chaîne d'innovation qui va du laboratoire au monde industriel, plus il est compétitif sur le marché international. Or les laboratoires français déposent peu de brevets, dit le rapport, en comparaison d'autres pays occidentaux et surtout de l'argent public qui y est investi. Les chercheurs travaillent peu avec l'industrie ; et enfin si les entreprises issues de la recherche publique sont de plus en plus nombreuses, rares sont celles qui restent compétitives au bout de seulement quelques années. On en revient à un constat plusieurs fois dressé : la France souffre d'une incapacité chronique à mettre en place une liaison naturelle, simple et facile, entre monde de la recherche et monde de l'entreprise : alors pourquoi ? Pourquoi existe-il un décalage entre la bonne production scientifique de la France et sa mauvaise position technologique ? Est-ce une question de financement ? faut-il développer le financement par projet ? intéresser financièrement les chercheurs aux résultats de la valorisation ? voici quelques pistes proposées dans les conclusions du rapport sur lesquelles nous allons revenir.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......