LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Politique ou divertissement ? : « On N’est Pas Couché » présentée par Laurent Ruquier

La redevance doit-elle financer les émissions de divertissement ?

39 min
À retrouver dans l'émission

A un an de l’élection présidentielle, le dossier de l’audiovisuel public s’ouvre à nouveau.

Politique ou divertissement ? : « On N’est Pas Couché » présentée par Laurent Ruquier
Politique ou divertissement ? : « On N’est Pas Couché » présentée par Laurent Ruquier

Champagne rue de Valois ! Après s’être serré la ceinture, voilà que le ministère de la Culture va repasser au dessus du seuil symbolique de 1% du budget de l’Etat. Annonce faite ce mercredi, à l’occasion de la présentation projet de loi de finances 2017 en conseil des ministres. Voilà qui devrait faire plaisir au monde de la culture. Au monde de la culture…et à celui de l’audiovisuel public. France Télévisions, Radio France n’ont pas été oubliés. 62 millions d’euros de plus par rapport à 2016. Merci la redevance, qui va passer de 137 à 139 euros.

Pas question en revanche, en tout cas du côté du gouvernement, de profiter de la discussion budgétaire pour redessiner les missions de ce secteur. Le sujet est un peu trop sensible, en cette période présidentielle. L’opposition fera-t-elle preuve de davantage d’audace en la matière ? Elle dispose en tout cas depuis début septembre d’une réforme clé en main, produite par la Fondapol, la Fondation pour l’innovation politique. Son auteur invite à remettre en cause le principe même de l’existence d’un audiovisuel public pour mieux repenser les contenus qu’il propose. Qu’on se le dise : les Nagui, Ruquier et autres Drucker n’ont qu’à bien se tenir !

‘’La redevance doit-elle financer les émissions de divertissement ?

Liens

  • Refonder l'audiovisuel public (Fondapol, septembre 2016)
  • "Les médias publics sont les gardiens du temple démocratique" (Le Monde)
  • France Télévisions, Radio France : que restera-t-il de l’audiovisuel public ? (Le Figaro)
  • "La classe dirigeante refuse d’admettre que l’audiovisuel public a besoin d’une remise à plat" (Le Monde)
  • Des pistes chocs pour réformer l'audiovisuel public (Les Echos)
  • "L'audiovisuel public français souffre d'une crise systémique" (Journal de l'économie)
  • Pourquoi diable est-il urgent de réformer la redevance audiovisuelle ? (Syndicat des producteurs indépendants)

Pourquoi diable est-il urgent de réformer la redevance audiovisuelle ? le clip du Syndicat des producteurs indépendants

Bibliographie

Intervenants
  • Président-fondateur Institut Sapiens,
  • économiste de la culture, professeure à Sorbonne Paris Nord, co-présidente du Cercle des Economistes.
  • Déléguée générale du Syndicat des producteurs indépendants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......