LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La zone euro va-t-elle exploser ?

40 min
À retrouver dans l'émission

« Les pays qui ont des taux de croissance à l'européenne pouvaient supporter une dette publique égale à 60 % du PIB lorsque les taux d'intérêt étaient faibles. Or, avec un endettement de 80 à 90 % du PIB dans une multitude de pays et la hausse prévisible des taux d'intérêt, on peut s'attendre au pire », écrit Kenneth Rogoff, l'ancien économiste en chef du FMI ce matin dans Les Echos. Et, en effet, les plans de relance qui se succèdent depuis 6 mois - sans effet apparent sur la croissance et sur l'emploi - commencent à inquiéter sérieusement les marchés. Jusqu'à une période toute récente, les investisseurs, échaudés par leurs pertes sur le marché des actions, se sont précipités sur les emprunts d'Etats. Et ceux-ci ont pu emprunter à des taux raisonnables. Mais les marchés ont fait leurs comptes. Ils ont calculé que le niveau d'endettement - actuel et prévisible - de certains Etats rendait possible le défaut de paiement de certains d'entre eux. C'est-à-dire que les plus endettés seraient bientôt dans l'incapacité matérielle de payer les intérêts de leurs dettes. Du coup, pour ces Etats suspects, les primes de risque se sont mises à grimper - rendant leurs charges financières encore plus lourdes. Sachant qu'au sein de la zone euro, il existe des Etats supportant un niveau d'endettement - et donc de remboursement - raisonnables, et d'autres qui ne sont probablement plus capables de rembourser, combien de temps, la zone peut-elle résister à cet effet de ciseau qui menace de la couper en deux ? Question subsidiaire : et la France, de quel côté se situera-t-elle alors ?

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......