LE DIRECT

L'aide au développement va-t-elle subir les conséquences de la crise ? Emission enregistrée depuis la Cour du Musée Fabre à Montpellier de 13h à 13h45

40 min
À retrouver dans l'émission

« La crise actuelle comporte la menace de l'effacement ou de la réduction drastique des plans d'aide internationale, spécialement en faveur de l'Afrique et des autres pays économiquement moins développés. » Ce n'est pas un militant altermondialiste qui le dit, mais le pape Benoît XVI qui l'écrivait, le 5 de ce mois aux dirigeants du G8, réunis à L'Aquila, en Italie. Au Sommet de Gleneagles en Ecosse, en 2005, le G8 avait pris l'engagement d'augmenter son aide au développement de 50 milliards de dollars d'ici 2010, dont la moitié - 25 milliards - pour l'Afrique. La réalité est proche de 3 milliards. Entre-temps, en effet, la crise est passée par là. Des sommes astronomiques ont dû être trouvées pour sauver les banques et des secteurs industriels menacés de disparition. « Tout le monde a intérêt à ce que le système financier soit sauvé. Personne n'a intérêt à une récession mondiale. L'Afrique et les pays en développement comme les autres », répètent les Grands Argentiers des pays riches. Certes, mais il faut comprendre que les pays en voie de développement ne disposent pas, eux, de nos « amortisseurs sociaux ». La crise y touche plus directement et plus brutalement les ménages. En outre, on a trop longtemps imaginé que la crise épargnerait l'Afrique en raison de la faiblesse de son secteur bancaire et de sa moindre imbrication dans la mondialisation. C'était une illusion. Des pays aussi apparemment peu « mondialisés » que le Soudan ou la RDC ont terriblement souffert. C'est que la crise frappe triplement l'Afrique. Elle voit baisser le volume de ses exportations. Elle voit s'amenuiser l'aide étrangère. Les transferts de fonds en provenance des diasporas émigrées ont également tendance à fondre en raison du chômage dans les pays riches. On le voit : il y a urgence.

Intervenants
  • professeur à l'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève)
  • Chercheur en économie et gestion de la recherche au Cirad (centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......