LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Angleterre peut-elle vivre seule ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Un avenir à la fois plus vieux et moins pluvieux : voilà ce qui attend le Royaume-Uni si jamais les Ecossais décident demain de dire « oui » à l’indépendance. Plus vieux : les hommes du Royaume le seront, la perte de l’Ecosse leur permettant de gagner (magie des statistiques) dix semaines d’espérance de vie. Moins pluvieux : il pleuvra en moyenne annuelle 200 millimètres de moins dans un Royaume-Uni privé du crachin écossais. Voilà ce que nous apprenait, il y a quelques jours, une infographie publiée dans le journal Le Monde .

Trevor Harris et Roseline Théron
Trevor Harris et Roseline Théron Crédits : Radio France

De biens maigres bénéfices au regard des pertes. Perte territoriale tout d’abord : un tiers du Royaume. Perte d’influence à l’international ensuite, que ce soit au Conseil de sécurité de l’ONU ou au sein de l’Union européenne (à condition d’y rester). Perte d’identité enfin : que resterait-il de la britishness (la britannicité), ce sentiment d’appartenance à une large communauté, si celle-ci devait être à ce point amputée ? D’autant qu’après les Ecossais, les Gallois et les Nord-Irlandais pourraient à leur tour décider de s’émanciper.

Que resterait-il ? L’Angleterre, rien que l’Angleterre.

Ce qui n’est pas rien : plus de 50 millions d’habitants une capitale mondiale avec Londres, place financière et touristique majeure une culture ‘populaire’, véhiculée par une langue qui reste le premier outil de communication mondial.

« L’Angleterre peut-elle vivre seule ? »

C’est notre sujet du jour.

Suivez-nous aussi sur

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Professeur de civilisation britannique à l'université de Picardie Jules-Verne
  • Professeur de civilisation britannique à l'université Michel de Montaigne Bordeaux 3
  • Maître de conférences en civilisation britannique à l'université de Lorraine, membre de l'équipe de recherche IDEA (Interdisciplinarité dans les Etudes Anglophones)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......