LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le cinéma français sait-il prendre la comédie au sérieux ? En direct et en public du Centre Pompidou

40 min
À retrouver dans l'émission

Il n'aura échappé à personne que nous sommes à quelques heures de la cérémonie des césars. Nous ne nous étendrons pas sur la bouderie de Dany Boom, vexé que son film Bienvenue chez les ch' tis ne figure que sur la liste des nominés au meilleur scénario. Faire 20 millions d'entrées, et ne pas figurer parmi les sélectionnés pour le césar du meilleur film, a l'air de lui paraître d'une injustice flagrante. Mais, franchement, qui penserait que Marc Levy est un martyr parce qu'il n'a pas été retenu sur la dernière liste du Goncourt ou du Renaudot ? Non, c'est un autre aspect que nous aimerions mettre en débat ce soir : le rapport du cinéma français dans son ensemble (producteurs, acteurs et critiques) à la comédie. A la différence des Américains ou des Italiens, les Français n'ont jamais été spécialistes du genre: et de fait, combien de films réellement drôles chaque année ? Combien de réussites dans le nuancier du rire qui va du noir au gaulois, en passant par le caustique ou le graveleux ? On nous dit qu'à l'occasion de la crise, la comédie va triompher en 2009. Ce fut le cas à Hollywood après 1929, avec Lubitsch et Capra. Mais pour l'instant, en France, c'est plutôt le sillon de la farce, et du clin d'oeil, que l'on creuse à l'envi. Alors, pourquoi donc pensons-nous toujours la comédie comme un genre non sophistiqué ?

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......