LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Selon le baromètre TNS Sofres de février 2016 publié dans La Croix, seuls 27% des Français estiment que les journalistes sont indépendants des pressions politiques et de l'argent.

LE CLUB : Pour qui roule la presse ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Le Parlement a récemment adopté une proposition de loi visant à renforcer la liberté, l'indépendance et le pluralisme des médias. Mais Reporters Sans Frontières déplore néanmoins une presse aux mains "d'une poignée d'hommes d'affaires."

Selon le baromètre TNS Sofres de février 2016 publié dans La Croix, seuls 27% des Français estiment que les journalistes sont indépendants des pressions politiques et de l'argent.
Selon le baromètre TNS Sofres de février 2016 publié dans La Croix, seuls 27% des Français estiment que les journalistes sont indépendants des pressions politiques et de l'argent. Crédits : PATRICK VALASSERIS - AFP

‘’Tout journaliste a la droit de refuser toute pression, de refuser de divulguer ses sources et de refuser de signer un article, une émission, une partie d’émission ou une contribution dont la forme ou le contenu auraient été modifiés à son insu ou contre sa volonté’’. Voilà ce que l’on peut lire en parcourant le 1er article de la loi visant à renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias. Une loi définitivement adoptée le jeudi 6 octobre, dans une indifférence d’autant plus surprenante que plusieurs affaires récentes viennent interroger la réalité de cette indépendance et de ce pluralisme. Depuis que Vincent Bolloré en a repris les rênes, le groupe Canal Plus vit au rythme des intrusions de son PDG dans les contenus journalistiques : la grève reconduite à Itélé n’en est qu’une des illustrations.

Le service public est lui aussi atteint : l’enquête d’Envoyé spécial sur l’affaire Bygmalion a bien failli ne pas être diffusée, pour ne pas perturber la primaire à droite. Et puis il y a le livre que vient de publier l’ex numéro 2 de la rédaction de l’Obs. Licenciée selon elle pour avoir défendu un positionnement trop à gauche de l’hebdomadaire, elle décrit un milieu asservi au monde politico-financier, et une profession devenue complice par sa volonté de ne pas déplaire.

‘’Pour qui roule la presse ?’…

Liens

Bibliographie

Le monde libreAude LancelinLes liens qui libèrent, 2016

Intervenants
  • Journaliste, producteur jusqu'en juin 2021 de la chronique "Le Tour du monde des idées" sur France Culture
  • Président et co-fondateur de la société de conseil Vae Solis Communications
  • Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture
  • journaliste, fondatrice de "QG le média"
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......