LE DIRECT
Le gouvernement a annoncé aujourd’hui une hausse de 0,93% du Smic au 1er janvier 2017, soit une revalorisation de 11 euros net par mois.

Le coup de pouce au SMIC est-il un luxe ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Pas d'augmentation pour le Smic pour la cinquième année consécutive.

Le gouvernement a annoncé aujourd’hui une hausse de 0,93% du Smic au 1er janvier 2017, soit une revalorisation de 11 euros net par mois.
Le gouvernement a annoncé aujourd’hui une hausse de 0,93% du Smic au 1er janvier 2017, soit une revalorisation de 11 euros net par mois. Crédits : PHILIPPE HUGUEN - AFP

- Emission présentée par Mélanie Chalandon -

Malgré des "signes vraiment encourageants" pour l'économie française, les perspectives "restent soumises à de nombreux aléas". Voilà les arguments par lesquelles la ministre du travail, Myriam El Khomri a annoncé ce matin le niveau de la revalorisation du SMIC : une petite hausse de 0,93% pour un salaire net qui s’élèvera désormais à 1.153 euros à compter du 1er janvier 2017. Pas de réelle augmentation donc, puisque les 11 euros gagnés ne permettront que de compenser la hausse du niveau de vie.

Alors les réactions ne se sont pas fait attendre, notamment du côté des syndicats. Une décision « vivement regrettée » pour la CFDT, « indécente » pour la CGT. Et d’autant plus difficile à comprendre que chez nos voisins la tendance est plutôt à la hausse.. En Espagne, Royaume-Uni notamment.

En France cependant la décision de ne pas donner de coup de pouce au SMIC n’était pas une surprise. Et il aurait peut-être suffit pour le prédire, de se rappeler que la gauche n’a procédé qu’à une seule augmentation du SMIC en 5 ans à son arrivée en 2012 ! Un geste symbolique à l’époque davantage qu’une politique économique depuis lors le gouvernement a choisi de s’en remettre à l’avis du groupe d’experts sur le SMIC qui ne varie pas : avec un fort taux de chômage et une faible croissance, l’augmentation du salaire minimum serait trop risquée pour l’économie française.

« Le coup de pouce au SMIC est-il un luxe ? »

Intervenants
  • maîtresse de conférences en sciences économiques à l’université de Toulouse Jean Jaurès, chercheuse au CERTOP (Centre de recherche et d’études Travail organisation pouvoir) du CNRS, membre des Économistes atterrés au sein du Conseil scientifique
  • Economiste, spécialiste du marché du travail et des politiques de l'emploi, senior fellow à l’Institut Montaigne et ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle de 2008 à 2012
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......