LE DIRECT
Fabien Engelman, ancien responsable syndical à la CGT, célèbre son élection en tant que maire Front national d'Hayange

Le Front national est-il un parti ouvrier ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Près d'un ouvrier sur deux ayant l'intention de voter s’apprête à le faire pour Marine Le Pen en avril prochain. Pour autant, cela fait-il du FN le premier parti ouvrier de France ?

Fabien Engelman, ancien responsable syndical à la CGT, célèbre son élection en tant que maire Front national d'Hayange
Fabien Engelman, ancien responsable syndical à la CGT, célèbre son élection en tant que maire Front national d'Hayange Crédits : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN - AFP

L’élection présidentielle n’est pas seulement une compétition entre candidats. Elle l’est aussi pour les innombrables groupes d’intérêt qui profitent de l’occasion pour faire entendre leurs revendications. Cela fonctionne souvent par secteur d’activités : les agriculteurs, les artisans, les commerçants, les professionnels de santé… Cela fonctionne aussi par grandes familles sociologiques : que prévoient les candidats pour la jeunesse, les retraités, la banlieue, etc…

Dans cette course à la visibilité médiatique, les ouvriers ne sont pas –loin s’en faut- les plus exposés. Ils représentent pourtant encore 13% de la population française. Mais, peut-être du fait de leur diversité, sans doute aussi en raison de la crise économique qui a affaibli leurs effectifs, ils sont peu présents aujourd’hui dans le débat public.

Faut-il voir dans cette forme de relégation médiatique une des raisons du succès du Front national chez les ouvriers ? Une note de la Fondation Jean Jaurès (publiée hier) estime à 43 % la proportion de ceux qui, ayant l’intention de voter au 1er tour de la présidentielle, le feront pour Marine Le Pen. Position "hégémonique" dans cette catégorie de la population selon l’auteur de la note, le politologue Jérôme Fourquet.

"Le FN est-il un parti ouvrier ?"

Liens :

Intervenants
  • Politologue, enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble, spécialiste du vote ouvrier
  • Historienne, chercheuse associée à l'Institut d'histoire du temps présent, directrice adjointe de Conspiracy Watch
  • Sociologue et coordinateur général de la Fondation Copernic
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......