LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron sur la vague d' "En marche"

Législatives : où en est la décomposition ?

40 min
À retrouver dans l'émission

« Effondrement du PS », « raz-de-marée d’en marche », « abstention record »… Comment interpréter les résultats du premier tour des élections législatives ?

Emmanuel Macron sur la vague d' "En marche"
Emmanuel Macron sur la vague d' "En marche" Crédits : KAREN WILSON - AFP

Ils s’appellent Sylvain Maillard, Stéphane Demilly, Napole Polutélé et Paul Molac. Leur point commun : tous les 4 ont été élus députés hier, dès le premier tour de scrutin. Dans les 573 autres circonscriptions, il y aura donc un second tour.
Il y a 5 ans, donner le nom des vainqueurs du premier tour aurait été fastidieux : ils étaient 36 à l’époque. Il y a 10 ans, cela aurait été impossible (sauf à y consacrer toute une émission) : 110 députés étaient dans ce cas.

Que s’est-il passé cette fois-ci pour qu’ils ne soient que 4 ? L’abstention et l’éparpillement des candidatures. Plus de 51% des électeurs ont fait le choix de ne pas aller voter, réduisant la possibilité pour les candidats d’obtenir au moins 25% du nombre des inscrits. La profusion de candidats (jusqu’à 26 dans une même circonscription) a fait le reste.

La victoire n’en est pas moins nette pour La république en marche. Les commentateurs politiques rivalisent depuis hier pour la qualifier : une vague, un tsunami, un raz de marée, un triomphe…
Pour tous les autres : LR, PS, PC, FN, FI, c’est la déroute, le marasme… Un ‘’champ de ruines’’ d’autant plus impressionnant à observer qu’il y a quelques semaines encore, l’hypothèse d’une cohabitation imposée à Emmanuel Macron apparaissait comme la plus probable.

Ce paysage est-il de l’ordre du provisoire, un accident lié aux circonstances si particulières de la dernière présidentielle ? Ou bien traduit-il quelque chose de définitif, une fin de l’histoire pour les partis traditionnels ?

"Où en est la décomposition ?"

Liens

Intervenants
  • Maître de conférences en Science Politique à l'Université de Lorraine
  • Maître de conférences en science politique à l’Ecole Polytechnique et chercheur associé au CEVIPOF, membre du comité de rédaction de la revue trimestrielle Zadig et du 1 hebdo.
  • Professeur de science politique à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......