LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les féministes ont-elles besoin d'une "affaire" pour se faire entendre aujourd'hui ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Finalement c’était devenu presque une habitude : le féminisme on en entend parler un jour par an : le 8 mars ? Normal, c’est la journée des femmes non ? L’affaire Strauss Kahn – et quelle qu’en soit l’issue – aura permis une chose : mettre les questions féministes à la une, provoquer des débats dans la presse mais aussi et surtout dans la société. Pour le dire autrement : un fait divers surmédiatisé, pour lequel nous ne connaissons pas (et la connaitrons nous un jour ?) la réalité des faits un fait divers donc, nous fait sauter le sexisme d’une partie des commentateurs, et sûrement de la société à la figure !

Bonne occasion de faire le point sur les rapports hommes femmes et sur les apports récents du féminisme. Un féminisme qui ne cesse de se renouveler depuis les années 90 avec beaucoup de nouvelles associations : Mix-cité , Ni Putes ni soumises ; Rupture , La Barbe , Osez le féminisme – mais ont-elles renouvelé le débat ?

Quelle relation ces féministes entretiennent-elles avec leurs ainées du MLF ? Qu’ont-elles hérité de cette « glorieuse » époque, quels sont les points de rupture ? Nous allons essayer de les cerner ce soir. Et surtout nous allons demander à des féministes en quoi elles renouvellent leurs discours et leurs actions aujourd’hui alors que les inégalités entre les femmes et les hommes ont pratiquement cessé de se réduire depuis les années 90, mise à part la loi sur la parité politique votée en 2000. Par ailleurs, sur le plan de la vie des idées, la réflexion sur le genre importée des Etats-Unis a pu modifier les termes de la réflexion autour de la différence des sexes et l’assignation à des rôles sexuées, mais c’est surtout dans le champ universitaire qu’elle a essaimé, son influence semble ténu dans le corps social.

L’affaire DSK donne aujourd’hui une occasion inédite inattendue aux féministes de se faire entendre, le débat autours des questions du rapport dominant/dominé hommes - femmes va-t-il s’en trouver transformé ? Va-t-il trouver un écho plus large ?

Intervenants
  • porte-parole des Républicains, fondatrice du think tank "Des femmes au service de l'Homme"
  • Militante féministe
  • historienne, professeure émérite d’histoire contemporaine à l'université Paris-Diderot.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......