LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les femmes sont-elles des patrons comme les autres ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Trop autoritaire : Anne Baldassari, la présidente du musée Picasso, a été révoquée le 13 mai dernier, sur décision de la ministre de la Culture. Trop intransigeante : Natalie Nougayrède n’aura passé qu’une année à la tête du Monde : le 14 mai, elle démissionne, poussée vers la sortie par les actionnaires du journal. Trop clivante : sa consœur du New-York Times, Jill Abramson, est débarquée le même jour. Elle dirigeait le quotidien new-yorkais depuis septembre 2011.

Etonnant hasard que cette succession de départs forcés, à chaque fois attribués à la façon trop brutale qu’avaient ces femmes de diriger leurs équipes.

En soi, rien d’illogique à ce que des patronnes finissent par quitter leur poste sous la contrainte : de mieux en mieux représentées dans la hiérarchie des entreprises (près d’un tiers de femmes dans les conseils d’administration du CAC 40), il est assez naturel qu’elles subissent elles aussi le sort de certains de leurs collègues masculins.

Mais ce qui frappe ici, c’est la nature des reproches qui leur sont adressés : davantage liés à leur façon d’être qu’à leurs résultats. Comme si l’autoritarisme était d’autant moins supporté qu’il est porté par une patronne.

Isabelle Barth, Jacqueline Laufer et Mercedes Erra
Isabelle Barth, Jacqueline Laufer et Mercedes Erra Crédits : JCF - Radio France

Alors que le sommet mondial des femmes vient de s’ouvrir à Paris pour 3 jours (sommet qui vise à promouvoir celles-ci dans les directions de groupes notamment), nous allons nous intéresser ce soir à ces cheffes d’entreprises d’un nouveau genre.

« Les femmes sont-elles des patrons comme les autres ? »

C’est notre sujet du jour.

Le focus de Mélanie Chalandon :

Olivier travaille aux Pays-Bas dans le secteur des biotechnologies, Guillaume travaille à Paris dans une agence de publicité. Ils sont tous les deux dirigés par une femme. Nous leur avons demandé en quoi cela pouvait influer – ou pas – leur manière de les manager.

Écouter
1 min
Olivier et Guillaume

Suivez-nous aussi sur:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • fondatrice de BETC et présidente exécutive de Havas Worldwide, engagée dans le Women's Forum for the Economy and Society, dont elle est l'un des membres fondateurs, ainsi que dans la Fondation ELLE.
  • professeur de sociologie au groupe HEC, directrice-adjointe du GDRE (groupement de recherche européen du CNRS) MAGE « Marché du travail et genre en Europe ».
  • directrice générale de l'École de management de Strasbourg et membre du laboratoire de recherche HuManis
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......