LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les festivals vont -ils souffrir de la crise ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Quand Dexia a été fortement ébranlé par la crise financière à l'automne dernier, les familiers du Festival d'Avignon ont éprouvé quelques inquiétudes. Et si l'institution bancaire revenait sur ses engagements envers le spectacle vivant ? Pour l'instant il n'en est rien et l'édition 2009 n'aura subi officiellement aucune avanie imputable au krach boursier. Mais l'ère de l'argent facile est probablement terminée. Même l'Opéra de Paris, adresse on ne peut plus prestigieuse pour un mécène, a été confronté à une frilosité nouvelle des entreprises, ainsi qu'à l'annulation de quatre des dix soirées de gala initialement prévues. De leur côté, les entreprises l'admettent : elles ne veulent plus s'éparpiller. « Il ne faut pas baisser les bras mais faire en sorte que chaque euro investi ait du sens », expliquait au Figaro Jean-Paul Claverie, responsable du mécénat chez LVMH. Ces nouvelles exigences signent la fin du saupoudrage, et risquent de fragiliser les structures dont les financements sont déjà incertains. Alors en ces temps estivaux et festivaliers, devons-nous nous inquiéter ? L'offre culturelle française est-elle remise en cause à court ou moyen terme ? La musique, le spectacle vivant, les musées sont-ils touchés au même degré ?

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......