LE DIRECT

Les Français payent-ils trop d'impôts ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Le « paquet fiscal » par lequel le gouvernement Fillon a commencé est plus qu'un symbole. Durant sa campagne électorale, l'actuel président de la République avait réitéré son engagement de baisser le niveau des prélèvements obligatoires de 4 points de PIB en dix ans, pour le ramener au niveau moyen européen. Le gouvernement a commencé à mettre en oeuvre cette politique annoncée durant la campagne, dont acte. Restent quelques questions de fond. Il ya d'une part le niveau des prélèvements obligatoires - qui, malgré les promesses réitérées se sont envolées récemment, atteignant 44,4 % du PIB, le record absolu de notre histoire depuis le pic historique à 44,9 % de 1999. Et puis, il y a le poids de la dépense publique. Dans notre pays, l'Etat, les régions et les administrations publiquesont dépensé, l'an dernier, 53,3 % du PIB. Contre une moyenne de 41 % dans l'ensemble de l'OCDE ! La France sera, cette année, et pour la première fois, le recordman de la dépense publique en Europe, devant la Suède (53%) et le Danemark (50,1%). Comme les recettes non fiscales sont très faibles, entre ces deux chiffres, il y a... la dette publique. Elle atteignait à la fin de l'an dernier 63, 7 % du PIB. La France emprunte l'argent qu'elle dépense lorsqu'elle ne le prélève pas. En engageant la baisse des prélèvements obligatoires sans indiquer dans quels domaines la dépense publique pourrait éventuellement être modérée, le gouvernement n'aurait-il pas mis la charrue avant les boeufs - avec le risque de voir déraper le déficit public ? En allégeant d'abord les impôts des riches (avec le bouclier fiscal ramené à 50 % de l'ensemble des revenus), ce gouvernement fait-il preuve de justice et de pédagogie ?

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......