LE DIRECT

Les nationalisations sont-elles une solution ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Les hauts-fourneaux de Florange en Moselle seront-ils sauvés ? Le ministre du Redressement productif veut encore y croire. Arnaud Montebourg assure avoir des arguments pour appuyer sa conviction : à l’Assemblée tout à l’heure, il a annoncé que le gouvernement avait trouvé un repreneur prêt à investir 400 millions d’euros sur le site. A condition, et celle-ci n’est pas mince, que son propriétaire, Lakshmi Mittal, accepte de céder l’ensemble des installations, ce qui est encore loin d’être gagné.

Charles Beigbeder, Nicolas Sansu et Christian Stoffaës
Charles Beigbeder, Nicolas Sansu et Christian Stoffaës Crédits : J-C F - Radio France

Arme de persuasion massive : la piste d’une nationalisation, après avoir été longtemps rejetée, a fait sa réapparition dans le discours officiel. « La nationalisation fera partie de la discussion » assurait hier François Hollande, avant sa rencontre à l’Elysée avec l’industriel indien. Arnaud Montebourg l’avait précédé, et il lui a emboité le pas cet après-midi devant les députés, précisant les intentions de l’Etat si jamais Mittal fait de la résistance : une nationalisation temporaire, laquelle –c’est le ministre qui le dit- ne coûterait rien aux finances publiques.

L’Etat ne peut pas tout disait Lionel Jospin, au moment d’un vaste de licenciement chez Michelin. Mais il peut encore beaucoup comme en témoigne ce retour dans l’attirail de la politique économique et industrielle du pays de la nationalisation. Enième retour pour une idée mise en pratique pour la 1ère fois en 1907 : il s’agissait de sauver la Compagnie ferroviaire de l’Ouest. Ce fut ensuite le Front populaire, puis les grandes vagues de la Libération et de l’arrivée des socialistes au pouvoir en 1981.

Depuis, l’idée de nationaliser certains secteurs de l’économie n’aura fait que de timides réapparitions, toujours à la faveur de moments de crise : ainsi en 2008 avec la dégringolade du secteur bancaire. Ainsi donc en 2012 avec le cas Florange, mais qui pourrait s’étendre à d’autres secteurs en difficulté.

« Les nationalisations sont-elles une solution ? »

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Député (GDR) de la 2e circonscription du Cher, membre de la commission des finances
  • Economiste, professeur associé à l'université Paris II Panthéon Assas et président du Cercle des ingénieurs-économistes
  • Secrétaire national de l'UMP, membre du bureau du Parti libéral démocrate, président de la Commission Entrepreneuriat du MEDEF
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......