LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les professions réglementées sont-elles vraiment libérales ?

39 min
À retrouver dans l'émission

À moins d’avoir un peu de stock à domicile, ce n’était pas le jour ce mardi pour attraper un rhume ou une rage de dent. Zéro paracétamol, zéro aspirine, zéro ibuprofène. Selon le conseil de l’Ordre des pharmaciens, près de 9 pharmacies sur 10 sont restées fermées aujourd’hui : indice le plus visible du succès de la journée d’action lancée par l’Union nationale des professions libérales, contre le projet gouvernemental de réforme des professions réglementées.

Philippe Gaertner, Gaspard Koenig et Xavier Timbeau
Philippe Gaertner, Gaspard Koenig et Xavier Timbeau Crédits : Radio France

À vrai dire, ce projet de loi n’existe pas encore. Il est en cours de construction, du côté du ministère de l’économie L’objectif de Bercy, c’est de favoriser la croissance, en levant un certain nombre de freins à l’activité. Les professions réglementées, comme les pharmaciens, mais aussi les médecins, les avocats, les notaires ou encore les huissiers sont dans le collimateur : parce qu’en situation de monopole, parce que pratiquant des tarifs trop élevés.

Lorsqu’il était encore au gouvernement, Arnaud Montebourg avait promis un grand chambardement, susceptible disait-il de générer 6 milliards de pouvoir d’achat en faveur des consommateurs. Son successeur, Emmanuel Macron, est plus prudent. Il n’en dispose pas moins, sur son bureau, d’un rapport de l’Inspection générale des finances qui pourrait servir d’armature à la loi sur la croissance, prévue pour 2015. Rapport détonant puisqu’il propose par exemple d’ouvrir le capital des sociétés libérales à des non professionnels. C’est compter sans le pouvoir de résistance (ou d’inertie) des manifestants du jour.

« Les professions réglementées sont-elles vraiment libérales ? »

C’est notre sujet du jour.

France Culture Forum : L'année vue par... le numérique

Le samedi 4 octobre de 10h à 17h, quatre tables rondes animées par Hervé Gardette seront enregistrées en public à Sciences Po Paris et diffusées la semaine suivante dans Du Grain à moudre . L'inscription est gratuite. Renseignements et inscriptions sur la page dédiée :

http://www.franceculture.fr/partenariat-france-culture-forum-l-annee-vue-par-le-numerique

Suivez-nous aussi sur

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Philosophe, enseignant à Science Po, président du think-tank GenerationLibre
  • Vice-président délégué de l'Union national des professions libérales (UNAPL) et président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF)
  • Économiste, directeur de l'Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......