LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les résultats de l’intervention aérienne en Libye

39 min
À retrouver dans l'émission

Bernard-Henri Lévy
Bernard-Henri Lévy Crédits : Radio France
Bernard-Henri Lévy © Radio France Décidément, l’histoire a le pied sur l’accélérateur. Lundi dernier, la France et la Grande-Bretagne échouaient à convaincre leurs partenaires du G8 de créer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye. Les deux pays paraissaient isolés. Et Alain Juppé déplorait « le temps perdu » tandis que le colonel Kadhafi, avec ses chars, ses avions de chasse et son artillerie, reprenait une à une les villes révoltées de Tripolitaine et progressait rapidement en Cyrénaïque. Que s’est-il passé entre-temps pour que jeudi dernier, le Conseil de sécurité adopte une résolution instaurant, au-dessus de la Libye cette fameuse zone de d’exclusion aérienne ? D’autant que les opérations militaires ont commencé presque immédiatement après. La France et la Grande-Bretagne ont été rejoints par les Etats-Unis qui est parvenue à neutraliser l’opposition traditionnelle de la Russie et de la Chine à toute opération mettant en cause la souveraineté des Etats. La coalition compte en outre l’Espagne, l’Italie, la Norvège, le Canada, le Danemark, la Belgique, les Pays-Bas. La Ligue arabe s’est prononcée pour le recours à la force, mais seuls le Qatar et les Emirats Arabes Unis semblent disposer à apporter une contribution militaire. Comment éviter que cette intervention n’apparaisse, aux yeux du monde arabe, comme une ingérence impérialiste ? Qu’elle ne permette à Kadhafi de jouer le rôle de défenseur de l’indépendance nationale contre les « croisés » ? Quelle est la cohésion politique de la coalition montée par les diplomaties française et britannique et ne risque-t-elle pas d’éclater si les limites fixées par la Résolution 1973 viennent à être outrepassées par la logique même du conflit ?
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......