LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les sciences humaines survivront-elles à l'autonomie des universités ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Emission enregistrée dans la cour Soulages du Rectorat de Montpellier.

Ce n’est pas encore un échec. Mais ça n’est toujours pas une réussite.

5 ans après son lancement, la loi LRU sur l’autonomie des universités n’a pas produit de miracle.

Pire : selon le rapport de la Cour des comptes, rendu public au début de ce mois, un quart des Universités françaises serait en situation de grave déficit sur l’exercice 2011.

Et les perspectives pour 2012 ne sont pas meilleures.

Il manque 120 millions d’euros dans le budget de l’enseignement supérieur.

Laurent Fauré, Anne Fraïsse Hervé Gardette et Michel Robert
Laurent Fauré, Anne Fraïsse Hervé Gardette et Michel Robert Crédits : F. RICHEZ - Radio France

S’agit-il d’un problème normal de mise en route (la quasi-totalité des universités n’est autonome que depuis janvier 2012) ?

Ou bien d’une dérive inscrite dans l’ADN même du projet ?

Encore difficile à dire.

Ce qui parait probable en revanche, c’est que le processus d’autonomisation et de mise en concurrence des universités, n’aura pas contribué à rassurer celles et ceux qui se considèrent déjà comme les parents pauvres de l’enseignement supérieur : les enseignants et chercheurs en sciences humaines.

Début juin, 8 présidents d’université de lettres, langues, arts, sciences humaines et sociales, écrivaient au nouveau gouvernement, pour dénoncer l’inégalité de traitement, budgétaire, dont leurs cursus feraient l’objet, comparés à ceux des sciences exactes.

2 fois moins d’argent par ex pour un étudiant en sociologie que pour un étudiant en médecine.

Et davantage de difficultés à nouer des partenariats en dehors des murs de la fac.

La lettre -des Présidents- se terminait ainsi : « le chantier est à la mesure des échecs de la LRU et de la réforme des universités : il doit être engagé dès maintenant »

« Les sciences humaines survivront-elles à l’autonomie des universités  ? », c'est notre sujet du jour.

Intervenants
  • Enseignant au département des Sciences du langage de l'Université Montpellier 3
  • Présidente de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Président de l'Université de Sciences et Techniques Montpellier 2
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......