LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Verts seront-ils un jour un parti durable ?

38 min
À retrouver dans l'émission

L’hémorragie continue chez Europe Ecologie les Verts avec le nouveau départ d’une élue, la députée Véronique Massonneau. Elle rejoint l’UDE et d’autres transfuges d’EELV. Une division qui risque d’être désastreuse électoralement lors des prochaines régionales. Mais comment font-ils pour être si souvent en crise ?

Tous ensemble, tous ensemble (février 1993)
Tous ensemble, tous ensemble (février 1993) Crédits : Christine Grunnet - Reuters

On les croyait partis : ils sont toujours là !

Noël Mamère, Barbara Pompili, François de Rugy, Jean-Vincent Placé ou encore Véronique Massonneau n’ont pas quitté Europe Ecologie Les Verts. En tout cas pas si l’on se réfère au site internet de la formation écologiste. Manifestement, la rubrique ‘’Vos élus’’ souffre d’un cruel manque de mise à jour.

Le webmaster d’EELV est-il lui aussi parti ? Est-il coupable de négligence ? Plaidons plutôt pour une forme de lassitude face à un exode dont on se demande bien s’il ne va pas finir par vider le parti de toutes ses forces vives.

Certes, l’histoire des écologistes français ne manque pas de ces départs fracassants. Mais à une telle cadence, voilà qui est sans doute inédit.

Pendant qu’Europe Ecologie Les Verts compte ses troupes, une nouvelle formation se structure, en vue des prochaines échéances électorales. Le 17 octobre, l’Union des Démocrates et Ecologistes tiendra son congrès fondateur.

Un parti ? pas vraiment. Une alliance plutôt puisque l’UDE sera composée du Front démocrate écologique et social, de Génération écologie et du tout neuf Ecologistes !, la formation créée par Placé et de Rugy.

Vous y voyez plus clair désormais ? Nous non plus.

Cela fait d’ailleurs partie du charme des écologistes français : cette capacité à être toujours en mouvement, quitte à passer leur temps à reconstruire ce qu’ils contribuent eux-mêmes à détruire.

« Les Verts seront-ils un jour un parti durable ? »

Michèle Rivasi et Jen-luc Bennahmias
Michèle Rivasi et Jen-luc Bennahmias Crédits : JCF - Radio France

Suivez-nous aussi sur:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • députée européenne (EELV-Groupe Les Verts), fondatrice du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem)
  • professeur de science politique à l'Université Catholique de Louvain
  • Président du Front Démocrate, membre du Conseil Économique, Social et Environnemental
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......