LE DIRECT

L'islam est-il trop décentralisé ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Journées portes ouvertes ce dimanche dans les mosquées britanniques. Le Conseil des musulmans du Royaume-Uni a décidé d’ouvrir ses lieux de culte au public. A tout le public, à commencer par les non-musulmans. Une initiative qui vise à rassurer la population « après les tensions autour du terrorisme », pour reprendre les termes du communiqué.

Nabil Mouline et Samir Amghar
Nabil Mouline et Samir Amghar Crédits : JCF - Radio France

Autre initiative, côté français cette fois : le 16 janvier dernier, les imams de France étaient incités à lire le même prêche. Un texte rédigé par le Conseil français du culte musulman, marquant ainsi la volonté de cette organisation d’harmoniser sa réponse aux attentats parisiens de début janvier. Quel aura été l’impact de cette démarche ? Difficile à dire : le CFCM n’exerce pas d’autorité doctrinale sur les mosquées. Chacune d’elles est autonome. Difficile dans ces conditions de faire remonter les informations. Et c’est d’ailleurs une des particularités de l’organisation de l’Islam en général : une décentralisation très poussée, qui fait presque de chaque fidèle un porte-parole de sa communauté. Cette absence de hiérarchie identifiée peut être vue comme un signe de modernité.

Mais aussi comme une faiblesse : sans autorité morale légitime, comment s’opposer à ceux qui choisissent les voies les plus radicales ?

Suivez-nous aussi sur

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......