LE DIRECT

Médicaments : pourquoi les médecins sont-ils des victimes consentantes du marketing ?

40 min
À retrouver dans l'émission

  • A l'occasion de la sortie en kiosque jeudi 26 mars du mensuel Books qui consacre ce mois-ci un dossier sur les industries du médicament- Nous avons déjà eu l'occasion de dire à cette antenne combien nous étions ravis de la naissance du magazine Books, un mensuel entièrement consacré à l'actualité du monde et des idées, mais une actualité reprise et analysée à travers les parutions internationales d'essais ou de romans. C'est par exemple la sortie concomitante de plusieurs ouvrages américains sur le médicament qui a suscité le dossier de couverture du n°4 de Books, celui que vous trouverez en kiosque demain. Le dernier en date de ces ouvrages est signé d'une journaliste du New York Times qui a suivi l'industrie pharmaceutique pendant quatre ans. Son titre est explicite, c'est déjà tout un programme : « Nos médicaments quotidiens. Comment les compagnies pharmaceutiques se sont transformées en adroites machines de marketing et ont rendu la nation accro aux médicaments ». Books reprend le compte-rendu de la NY Review of books qui est écrit par Marcia Angell, une ancienne responsable de la plus prestigieuse revue biomédicale américaine : pas de doute, pour elle, l'ouvrage est convaincant et montre de façon précise comment l'industrie pharmaceutique réussit à créer des blockbusters, des médicaments dont les ventes annuelles dépassent le milliard de dollars en se servant des leaders d'opinion que sont les grands professeurs de médecine. En rémunérant, par exemple, des universitaires pour signer des articles recommandant le Neurontin pour d'autres usages que les crises d'épilepsie, en finançant des conférences vantant ces utilisations annexes, le fabricant est parvenu à en faire un blockbuster. Peu importe ensuite pour la firme d'être condamnée pour marketing illégal comme elle l'a été : l'amende pèse peu quand les bénéfices se chiffrent en milliards de dollars. Mais après tout, concède Marcia Angell, quand elle espère une contrepartie à l'argent qu'elle distribue, l'industrie est dans son rôle. Que dire en revanche de l'attitude du corps médical qui, même quand il ne profite pas directement des largesses des firmes pharmaceutiques, se laisse si facilement influencé par les campagnes marketing ?
Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......