LE DIRECT

Peut-on défendre l'indéfendable ?

40 min
À retrouver dans l'émission

"Il est des hommes qui, dans les années d'après-guerre, ont pour ainsi dire conservé la nostalgie du combat, et non pas seulement le regret de la fraternité virile des combattants ou des vertus sublimes qu'engendra l'épreuve. Ces hommes trouvaient place difficilement dans les cadres d'une société pacifique, ou du moins ils n'y trouvaient pas la place qui répondait à leurs ambitions. Ils avaient acquis le goût d'un certain style de vie brutal, un certain mépris pour l'existence humaine." (131) écrivit Raymond Aron, à Londres, dans la revue de la France Libre. C'est la source de ce qu'il appelle « le romantisme de la violence ».

L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......