LE DIRECT
Les Loups de Wall Street sont-ils apolitiques ?

Pour qui vote la finance ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Brexit, élections américaines... retour sur le parti pris des marchés financiers.

Les Loups de Wall Street sont-ils apolitiques ?
Les Loups de Wall Street sont-ils apolitiques ? Crédits : Jemal Countess - AFP

Si crise de panique il y a eu, elle n’aura pas duré bien longtemps. Après avoir dévissé aux quatre coins de la planète en apprenant l’élection de Donald Trump, les bourses mondiales se sont vite ressaisies. Comme si celui qui faisait office d’épouvantail pour les marchés boursiers quand il n’était encore que candidat était devenu leur meilleur ami une fois élu président. C’est que les bourses, et ceux qui les animent, n’aiment pas l’incertitude. Et encore moins les surprises.

Ce qui compte avant tout, c’est la stabilité, pour pouvoir investir tranquille. On pourrait se demander d’ailleurs si dans un monde parfaitement adapté aux besoins de marchés financiers, les élections auraient encore lieu d’être, tant celles-ci sont porteuses désormais d’inattendu. Mais ce serait faire comme si, pour ces mêmes marchés, tous les programmes politiques se valaient. Or en la matière, on peut imaginer des réactions différentes selon que les décisions sont marquées à droite ou à gauche, selon qu’elles s’inspirent du libéralisme ou d’une vision plus étatique. Mais dans le monde du CAC40, les clivages partisans ont-ils encore un sens ?

‘’Pour qui vote la finance ?

Intervenants
  • Docteur en science de gestion, ancien chargé de conformité dans une banque, il est aujourd'hui enseignant-chercheur à l'European Business School.
  • économiste, maîtresse de conférences en Sciences économiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et conseillère scientifique à l'Institut Veblen
  • professeur associé en finance à la Toulouse Business School
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......