LE DIRECT

Pourquoi les intellectuels français sont-ils allergiques au libéralisme ?

40 min
À retrouver dans l'émission

La situation du libéralisme en France est paradoxale. 1° paradoxe : la France est l'un des lieux de naissance du libéralisme politique. Montesquieu, Benjamin Constant, Alexis de Tocqueville et Raymond Aron l'ont illustré au moins autant que John Locke, Karl Hayek ou Isaiah Berlin. Et pourtant, la doxa en cours veut que le libéralisme soit essentiellement une doctrine anglo-saxonne, profondément incompatible avec le génie français. Paradoxe 2 : autant le libéralisme est vilipendé dans les média, pour lequel il est souvent réduit à sa caricature (« mondialisation néo-libérale », « dérive ultra-libérale »), autant la philosophie libérale est volontiers professée parmi la haute intelligentsia : Philippe Raynaud, Jean Baechler, Alain Besançon, Raymond Boudon, Pierre Manent, Monique Canto Sperber, Nicolas Tenzer pour n'en citer que quelques uns illustrent la vitalité du libéralisme universitaire. 3° paradoxe : le libéralisme politique a relevé victorieusement les deux défis qui lui ont été lancés au XX° siècle : celui des fascismes, celui des communismes. Ces deux ennemis acharnés de l'autonomie individuelle et du pluralisme des choix, ont prétendu donner naissance à de nouvelles communautés, qui auraient cessé d'être divisées par la lutte des classes. Ces deux modèles alternatifs au libéralisme se sont effondrés tour à tour, en laissant des champs de ruines. Et pourtant, la critique radicale du libéralisme a survécu à leurs défaites. L'aspiration à « dépasser » la société ouverte libérale demeure vivace chez les intellectuels de notre pays. 4° paradoxe : jamais dans le passé, nos sociétés post-modernes n'ont été à ce point régies par les forces du marché. Les romans de Michel Houellebecq ont le mérite d'avoir montré les dérives absurdes de la « société de marché ». Et pourtant, la critique du libéralisme fait partie du discours obligé. Des émissions, des magazines, qui ne sont que des supports de consommation, prônant l'achat de dizaines de films, de CDs et de DVDs, tous aussi également « indispensables », se croient quittes aussi longtemps que leur ligne éditoriale demeure « radicale-chic ». Etrange schizophrénie, qui est celle de chacun de nous.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......