LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Qu'est-ce qui fait monter le FN ?

39 min
À retrouver dans l'émission

11 mairies, 61 conseillers départementaux, 2 députés, 23 eurodéputés, et demain peut-être plusieurs présidents de région : le Front national dispose aujourd’hui d’un socle solide d’élus et d’une base électorale qui semble ne pas devoir descendre en dessous de 25%. Le contexte de lutte anti-terroriste va-t-il le renforcer ?

Marine Le Pen lors d'un discours, septembre 2014 (Frejus)
Marine Le Pen lors d'un discours, septembre 2014 (Frejus) Crédits : Eric Gaillard - Reuters

Comme le rappellent les co-auteurs d’un ouvrage récent consacré aux « Faux-semblants du Front national », ils n’étaient pas nombreux ceux qui auraient misé, à la fin des années 2000, sur un retour en force du FN.

Le parti semblait plutôt au bord de l’extinction de voix, confronté à des divisions internes et à d’importantes difficultés financières.

Novembre 2015 : le Front national arrive en tête des intentions de vote pour les régionales des 6 et 13 décembre.

Marine Le Pen pourrait l’emporter en Nord-Pas de Calais-Picardie, Marion Maréchal Le Pen en Provence Alpes Côte d’Azur. En Alsace-Lorraine Champagne-Ardenne, Florian Philippot a ses chances, nous disent les sondages.

En quelques années, le FN est passé du trou d’air à la résurrection triomphante. Scrutin après scrutin, le parti confirme son implantation dans le paysage électoral.

Un quart des électeurs a voté pour lui au premier tour des dernières départementales (en mars 2015), idem un an plus tôt aux européennes.

Le contexte semble favorable à une telle audience.

Crise économique, crise des migrants, risque terroriste : sur ces thématiques, le Front national est présent depuis plusieurs années.

« Nous sommes crédibilisés » proclament aujourd’hui les dirigeants du parti.

« Qu’est-ce qui fait monter le Front national ? »

Stéphane Wahnich et Nonna Mayer
Stéphane Wahnich et Nonna Mayer Crédits : JCF - Radio France

Suivez-nous aussi sur:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Historienne, chercheuse associée à l'Institut d'histoire du temps présent, directrice adjointe de Conspiracy Watch
  • Professeur-associé à l’Université Paris-Est-Créteil en communication politique et publique
  • Politologue, directrice de recherche émérite au CNRS, rattachée au Centre d’études européennes de Sciences Po
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......