LE DIRECT

A quand des avions incassables ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Le 51e Salon de l’aéronautique et de l’espace vient d’ouvrir ses portes au Bourget. Sur fond de préoccupation renforcée s’agissant de la sécurité, après une année 2014 particulièrement meurtrière, même si l’avion reste de très loin le moyen de transport le plus sûr. Mais des progrès sont-ils encore réalisables en la matière ?

La sécurité aérienne, thème de l'édition 2015 du salon du Bourget
La sécurité aérienne, thème de l'édition 2015 du salon du Bourget Crédits : Reuters

Le Bourget ? Avant tout une affaire de gros sous. Au 51e Salon de l’aéronautique et de l’espace qui s’est ouvert hier au nord de Paris, les deux géants du secteur que sont Airbus et Boeing rivalisent à coups de contrats signés. Pour l’instant, c’est l’Américain qui serait en tête, avec près de 15 milliards d’euros de commandes fermes. Les avions ne se vendent pas encore comme des petits pains mais c’est tout comme. Le nombre de passagers, déjà multiplié par dix depuis les années 70 pour atteindre les 3 milliards aujourd’hui, va encore augmenter dans les prochaines années. Plus de monde, donc plus d’appareils, donc plus de contrats signés.

Mais aussi, c’est mathématique, plus de risques d’accidents. Certes, le transport aérien reste, de loin, le moyen de locomotion le plus sûr, très loin devant la voiture et les deux-roues. Mais les catastrophes, lorsqu’elles adviennent, ont un impact démultiplié par rapport au nombre de victimes. Ce fut le cas en 2014, année noire en la matière, avec une demi-douzaine d’accidents, et un total de plus de 1 000 morts, soit la pire année sur les dix dernières. Dans une majorité de cas, ce sont des décisions humaines qui sont en cause, ce qui oblige à repenser les procédures. Mais la fiabilité des avions est aussi à interroger. Voire leur solidité. Après tout, ne pourrait-on pas imaginer, à l’avenir, des appareils capables de protéger leurs passagers en toutes circonstances.

« A quand des avions incassables ?  »

Christian Morel, Hervé Consigny, Michel Polacco
Christian Morel, Hervé Consigny, Michel Polacco Crédits : JCF - Radio France

> Suivez le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, du 15 au 21 Juin au Bourget 

> ONERA, le Centre Français de Recherche Aérospatiale

Le Bonus de Mélanie Chalandon

Quand la recherche fondamentale se met au service de l'industrie aéronautique : Annick Loiseau, physicienne, chercheuse au LEM (Laboratoire d'Etudes des Microstructures) et directrice de recherche à l'ONERA (Office national d'études et de recherches aérospatiales)

Écouter
1 min
Annick Loiseau
Intervenants
  • sociologue
  • directeur technique général adjoint de l’Office national d'études et de recherches aérospatiales (ONERA)
  • journaliste, spécialiste d’aéronautique, directeur général de l'information à Radio France
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......