LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quelle Amérique Obama va-t-il léguer au monde?

39 min
À retrouver dans l'émission

Est-ce parce que les affaires intérieures américaines lui prennent moins de temps désormais ? Est-ce parce qu’il commence à entrevoir la fin de son second mandat à la tête des Etats-Unis et qu’il se rend compte que le temps presse ? Toujours est-il que Barack Obama ne ménage pas sa peine ces derniers temps sur la scène internationale, pour expliquer en quoi consiste sa politique étrangère.

Fin avril, il était en Asie, auprès de ces alliés des Américains que sont les Japonais, les Sud-Coréens et les Philippins. La semaine dernière, c’était l’Europe : de l’Ouest pour la commémoration du 70e anniversaire du Débarquement ; de l’Est pour dire aux Polonais –entre autres- qu’ils n’avaient pas de soucis à se faire : l’Amérique les protègerait.

Mais comme le notait il y a quelques jours un éditorialiste du magazine américain Foreign Policy, « le grand show de cette tournée internationale s’est incontestablement déroulé aux Etats-Unis, devant les cadets de l’Académie militaire de West Point, le 28 mai dernier »

Principal message délivré : l’Amérique ne renonce pas à son leadership, mais l’action militaire ne peut en être le seul composant. Ce que Barack Obama résumait d’une formule, promise à la postérité : « ce n’est pas parce qu’on a le meilleur marteau qu’on doit voir chaque problème comme un clou »

Philip Golub, Thomas Snegaroff et Laurence Nardon
Philip Golub, Thomas Snegaroff et Laurence Nardon Crédits : HG - Radio France

A cette salve de mises au point diplomatiques, il faut ajouter une série d’annonces, presque en rafales : normes juridiques pour encadrer l’usage des drones retrait définitif des troupes d’Afghanistan d’ici la fin 2016. Et puis ces mesures en faveur du climat : Washington s’engage à réduire de 30% les rejets de CO2 de ses centrales électriques d’ici 2030.

Bref, on dirait bien que le président américain, à un peu plus de deux ans de la fin de son second mandat, se préoccupe de la trace qu’il va laisser à ses successeurs. « Quelle Amérique Obama va-t-il léguer au monde ? »

C’est notre sujet du jour :

Suivez-nous aussi sur:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • professeur de relations internationales à l'Université américaine de Paris
  • historien, directeur de recherche associé à l'IRIS, enseignant à Sciences Po-Paris
  • responsable du programme Etats-Unis de l’IFRI
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......