LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quelles mesures pour une meilleure répartition de l'offre médicale sur le territoire ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Les vrais sujets sont-ils dans la campagne ? 2025 : la France et ses déserts médicaux French paradox : le nombre de médecins n'a jamais été aussi important en France ; il a plus que doublé en 20 ans et pourtant certains départements de Picardie, du Centre et de la basse-Normandie sont déjà en état de crise, dans un manque criant de médecins généralistes et spécialistes. Avec la perspective des départs en retraite d'un grand nombre d'entre eux ( la moyenne d'âge est de 48 ans dans la profession) la situation devrait entrer dans une phase critique culminant dans les années 2020. En attendant, aujourd'hui, les difficultés sont déjà de deux ordres : il y a cette fameuse disparité de la répartition géographique entre les régions, mais surtout entre les départements et les bassins de vie ( cela se joue à une échelle très locale) et les disparités entre les disciplines. Tout le monde sait que la médecine générale, par exemple, et surtout son exercice en cabinet, ne séduit plus les carabins. Au point que certains départements, comme la Manche ou l'Allier, ont décidé d'offrir une bourse d'études aux étudiants qui s'engagent à s'installer dans une zone déficitaire pour une durée variant de 6 à 10 ans. Le gouvernement de son côté a proposé une majoration des honoraires de 20% pour les généralistes exerçant dans des régions sous-médicalisées - surplus pris en charge directement par l'Assurance Maladie. 20% bien mérités car pour ceux qui restent, le rythme de travail est hors-norme, les projets de vacances ou d'absence pour formation quasiment irréalistes, et ce sont parfois le syndrome du burn-out, ou même le suicide, qui se trouvent au bout du serment d'hippocrate. French et tragique paradoxe. Nous essayerons de comprendre dans ce débat quelles sont les perspectives qui se dessinent aujourd'hui pour assurer autrement la permanence des soins sur tout le territoire : les médecins seront-ils un jour contraints, comme les professeurs, de prendre des affectations dans les Ardennes quand ils rêvent de s'installer sur la Côte ?

L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......