LE DIRECT

Qui surveille les espions?

40 min
À retrouver dans l'émission

Pour une agence habituée à œuvrer dans l’ombre, voilà qui est du plus mauvais effet. La CIA a passé un mauvais quart d’heure la semaine dernière, accusée d’avoir fouillé là où elle n’avait rien à faire : dans les ordinateurs des parlementaires américains chargés, justement, d’enquêter sur ses techniques d’interrogatoire, à l’époque de la présidence de George W Bush. Scandale au Congrès. Pour la sénatrice qui préside la commission du Renseignement aux Etats-Unis, il s’agit d’un cas avéré de violation de la Constitution.

On peut supposer que si cette affaire fait autant de bruit, c’est parce qu’un verrou a sauté l’an dernier, avec les révélations d’Edward Snowden, sur le système de surveillance mis en place par la NSA. Le culte du secret ne passe plus. Désormais, les méthodes des agences de renseignement font partie du débat public. Leur contrôle démocratique, souvent limité jusque-là, est devenu une exigence.

Floran Vadillo, Isabelle Falque-Pierrotin et Philippe Hayez
Floran Vadillo, Isabelle Falque-Pierrotin et Philippe Hayez Crédits : Radio France

Mais des désirs à la réalité, il y a encore un pas important à franchir, comme le démontre la difficulté du système français à aller vers davantage de transparence. La dernière loi de programmation militaire, votée au mois de décembre, a certes renforcé le contrôle parlementaire sur les agences françaises. Avancées néanmoins insuffisantes au regard de ce qui peut exister dans d’autres pays.

« Qui surveille les espions ? »

C'est notre sujet du jour.

La Belgique est réputée pour posséder l'un des systèmes de contrôle démocratique des services de renseignement les plus efficaces du continent, incarné par le "Comité R" (Comité permanent de contrôle des services de renseignement). Mélanie Chalandon a interrogé son président, Guy Rapaille :

Écouter
1 min
Guy Rapaille

Le Bonus de Mina Hafezi: L’espionnage industriel est loin de toucher uniquement les sociétés du Cac 40. Les Petites et Très Petites Entreprises doivent, elles aussi, faire face au risque d’être épiées. Arnaud Pelletier est directeur de la société StratégIE , qui s’occupe précisément de conseiller ces types d’entreprises afin qu’elles se prémunissent contre la fuite ou le vol d’informations stratégiques:

Écouter
2 min
arnaud pelletier

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • auteur d’une note pour la Fondation Jean Jaurès "Une loi relative aux services de renseignement : l'utopie d'une démocratie adulte ?" (2012)
  • Garante du Grand Débat ancienne présidente de la CNIL
  • Magistrat de la Cour des Comptes, ancien directeur adjoint du renseignement à la DGSE, responsable des enseignements sur le renseignement à Sciences-po Paris, co-auteur avec Jean-Claude Cousseran de « Leçons sur le renseignement », ed. Odile Jacob.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......