LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Qui transmet les règles et à qui?

40 min
À retrouver dans l'émission

La question de la transmission des valeurs et des règles ressurgit depuis quelques années comme en réponse aux proclamations soixantuitardes « du passé, faisons table rase ». Il y a quarante ans, toute une génération prenait la parole pour dire qu'elle refusait limites et contraintes, qu'elle ne voulait rien assumer de son héritage, mais au contraire tout reprendre à neuf, que l'essentiel restait encore à découvrir et que ses expériences seraient sans limites. Il devenait « interdit d'interdire ». L'école était priée de rompre avec sa prétention à transmettre des savoirs, et mise en demeure de convaincre les « apprenants » de découvrir collectivement et par eux-mêmes, un savoir qu'on prétendait déjà en eux. L'entreprise, prenant acte de la prétention nouvelle des individus à la souveraineté, et renonçant à son organisation hiérarchique pyramidale, se mit à prôner « l'autonomie », l'innovation, la flexibilité. Les salariés étaient priés de se mettre au diapason d'une époque qui exigeait d'eux qu'ils « s'adaptent », qu'ils « changent », voire qu'ils « bougent ». Or, comme disait Jacques Ellul, « nous allons de plus en plus vite vers nulle part »... Et nous voilà, aujourd'hui, étrangement dégrisés. L'individu post-moderne ressemble décidément au baron de Mücnhausen, tellement libre d'attaches et délivré de la pesanteur qu'il croit pouvoir se sortir du marais en se tirant lui-même par les cheveux... Signe des temps, les appels à renouer avec la « transmission » se multiplient. Du côté des historiens qui, comme Pierre Nora, déplorent que « nous ayons cessé de vivre de plein pied avec notre passé », ou de Jean-Pierre Rioux, qui signait récemment un essai intitulé « la France perd la mémoire ». Mais aussi chez les psychologues et les psychiatres : un professeur en médecine, Philippe Jeammet, a publié, avec succès « Que transmettre à nos enfants ». Il y écrit que les adolescents souffrent d'un manque de repères : l'interdit, qui posait des limites, a été supprimé - mais pour être remplacé par le culte de la performance qui, lui, est sans limites. Cet été, sur France Culture, Monique Dagnaud a diffusé une semaine de débats et de témoignages passionnants sur le thème « la famille et la transmission des valeurs ». Bref, la question de la transmission revient sur le tapis. Mais ce ne peut être que dans des termes nouveaux.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......