LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Qui veut vraiment de la mixité sociale ?

40 min
À retrouver dans l'émission

La ministre du logement présentait la semaine dernière une vingtaine de mesures en faveur de la mixité sociale dans les quartiers. Cette politique vise à lutter contre les inégalités. Mais est-elle vraiment efficace ? Et totalement dénuée d’arrière-pensées ?
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/04/f4d00c16-e900-11e4-adec-005056a87c89/838_rtxmp3h.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Destruction d'un immeuble HLM à la Courneuve en Juin 2004" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/04/f4d00c16-e900-11e4-adec-005056a87c89/838_rtxmp3h.jpg" width="640" height="400"/>
Destruction d'un immeuble HLM à la Courneuve en Juin 2004 Crédits : Philippe Wojazer

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Reuters</em></span></figcaption></figure> 

Dans le catalogue étoffé des grands principes républicains mis en avant après les attentats de janvier à Paris , nous nous sommes déjà intéressés dans cette émission à la laïcité, à la citoyenneté, à la place de l’école et à celle de l’autorité. Nous n’avions pas encore abordé cet autre objet incontournable du discours politique : la mixité sociale.

L’actualité s’y prête. Un délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, Thierry Repentin, vient d’être nommé auprès du premier ministre. La veille, il y a tout juste une semaine, la ministre du Logement, Sylvia Pinel, présentait une vingtaine de mesures en faveur « de la mixité sociale dans les quartiers ». L’idée est d’organiser une meilleure répartition des logements sociaux dans les territoires. Ces mesures seront inscrites dans la future loi « Egalité et citoyenneté » que le gouvernement entend soumettre au parlement à l’automne.

Promouvoir la mixité sociale. Voilà une ambition qui prête peu le flanc à la controverse. On imagine mal un discours défendant le contraire. Pour autant, la diversité sociale, dans l’habitat notamment, est-elle forcément le gage d’une vie meilleure pour la société ? D’une diminution des inégalités ? Quant au consensus autour de cette question, ne masque-t-il pas un discours qui relèverait davantage de l’exclusion ? Enfin, et surtout, que pensent les populations concernées par cette politique ?

« Qui veut vraiment de la mixité sociale ? »

Stéphane Beaudet, Anaïs Collet, Christine Lelévrier
Stéphane Beaudet, Anaïs Collet, Christine Lelévrier Crédits : JCF - Radio France

Suivez-nous aussi sur

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/02/913f3be2-8f19-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_twitter.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/02/913f3be2-8f19-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_twitter.jpg" width="838" height="315"/>
twitter Crédits : Radio France

Intervenants
  • Maire UMP de Courcouronnes (91) et président de l'Association des maires d'Ile-de-France
  • maître de conférences en sociologie à l'Université de Strasbourg et au laboratoire SAGE (Sociétés, Acteurs et Gouvernements en Europe), auteure d'une thèse sur la gentrification des Pentes de la Croix-Rousse à Lyon et du Bas-Montreuil en région
  • sociologue-urbaniste
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......