LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L’Ecole Pierre Claver à Paris propose des cours aux demandeurs d’asile en attendant leur titre de séjour.

A quoi faut-il renoncer pour s'intégrer ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Sur le chemin de l'intégration : un spécialiste et des témoignages.

L’Ecole Pierre Claver à Paris propose des cours aux demandeurs d’asile en attendant leur titre de séjour.
L’Ecole Pierre Claver à Paris propose des cours aux demandeurs d’asile en attendant leur titre de séjour. Crédits : Alice Beuvelet / Hans Lucas - AFP

‘’Demandeurs d’asile : la France sous pression’’ : c’est la Une du Figaro de ce mercredi. Le journal s’est procuré les dernières statistiques en la matière. Où l’on apprend que 88 000 demandes d’asile ont été déposées en 2016, soit 10% de plus que l’année précédente. Et que le statut de réfugié est désormais accordé près de 4 fois sur 10 (autrement dit, il ne l’est pas 6 fois sur 10). Commentaire du Figaro : ‘’le pays des droits de l’homme s’est montré plus généreux que par le passé’’.

La réalité et la profondeur de cette générosité méritent sans doute d’être discutées. Pour les demandeurs d’asile en tout cas, ce sésame du statut de réfugié est une première étape essentielle. Mais une étape seulement dans un parcours chaotique. Car les obstacles sont nombreux sur la voie qui permet d’intégrer la société française : accès au logement, au travail, mais aussi maîtrise des codes culturels… constituent autant de freins à une entrée réussie.

Nous avons déjà consacré plusieurs émissions à cette question de l’intégration par le passé. Ce soir, nous avons fait le choix d’écouter les premiers concernés, et de les faire discuter avec un spécialiste de ces questions.

‘’A quoi faut-il renoncer pour s’intégrer ?’’

Intervenants
  • socio-démographe à l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED)
  • usagers de la Maison de quartier Relais 59 située à Paris dans le 12e arrondissement et qui accompagne depuis 35 ans des personnes récemment arrivées en France dans leur intégration.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......