LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A quoi ressemblerait une COP21 réussie ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Derniers réglages en ce moment à Paris à trois semaines de l’ouverture de la COP21. Un accord contraignant limitant le réchauffement climatique à 2 degrés d’ici la fin du siècle parait inatteignable pour l’instant. Mais la COP peut permettre de vraies avancées.

Un tapis vert à l'Elysée pour montrer que la France est attachée au climat
Un tapis vert à l'Elysée pour montrer que la France est attachée au climat Crédits : Charles Platiau - Reuters

Ca y est ! On vient enfin de trouver un intérêt à la COP21 !

Il suffisait de lire les éditorialistes. Si le sommet de Paris sur le climat est important, c’est parce que l’avenir politique de François Hollande en dépend.

Un succès et les régionales seront moins amères (le 2e tour de scrutin a lieu le 13 décembre, 48h après la fin du sommet)

Un échec et le chef de l’Etat aura laissé passer l’occasion de démontrer qu’il mérite d’effectuer un deuxième mandat.

Est-il vraiment nécessaire de préciser que le véritable enjeu de la COP21 va bien au-delà ? Même si la dimension politique ne sera pas absente. Il s’agira d’effacer l’énorme désillusion du sommet de Copenhague en 2009 : l’échec des négociations s’était traduit par une forte démobilisation.

Apparemment, les leçons de Copenhague ont été tirées. Une large majorité de pays a déjà communiqué ses engagements de réduction d’émission de gaz à effet de serre.

La conférence de Berlin, fin octobre, a permis d’élaborer un premier texte commun. Lequel est affiné en ce moment même à Paris à l’occasion d’une pré-COP qui réunit les principaux pays pollueurs de la planète.

Cette méthode est-elle susceptible de déboucher sur un accord permettant de limiter le réchauffement à 2 degrés d’ici la fin du siècle ?

L’objectif est sans doute trop ambitieux pour ce sommet de Paris. Ce qui ne veut pas dire que des avancées notables sont inatteignables d’ici un mois.

« A quoi ressemblerait une COP 21 réussie ? »

Stefan Aykut, Alix Mazounie et Pascal Canfin
Stefan Aykut, Alix Mazounie et Pascal Canfin Crédits : CL - Radio France

Suivez-nous aussi sur

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Ancien directeur général du WWF, ancien ministre délégué au Développement
  • Chargée de la campagne transition énergétique chez Greenpeace France
  • Maître de conf au LATTS, Université Paris-Est Marne-la-Vallée et IFRIS (LabEx SITES), Chercheur associé Centre Marc Bloch de Berlin, Responsable de la rubrique franco-allemande de l'Annuaire français des relations internationales (AFRI).
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......