LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron devra-t-il faire face à une véritable opposition politique ?

A quoi va servir l'opposition ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Dans la Vème République l’opposition parlementaire est au cœur du jeu démocratique et de l’équilibre des pouvoirs. Mais dans un contexte de recomposition du paysage politique, l’opposition peut-elle incarner un contre-pouvoir ?

Emmanuel Macron devra-t-il faire face à une véritable opposition politique ?
Emmanuel Macron devra-t-il faire face à une véritable opposition politique ? Crédits : Alexandros Michailidis / SOOC - AFP

C’est une des séquences fortes du documentaire consacré à Emmanuel Macron et diffusé jeudi dernier dans Envoyé spécial sur France 2. On y entend le "pas encore" président de la République expliquer à ses équipes comment il entend déstabiliser une partie de la droite, celle qui ne se reconnait pas dans le candidat François Fillon.

Stratégie manifestement payante puisqu’elle l’a mené jusqu’à l’Elysée. D’où sans doute son intention de la reproduire, en vue des législatives, en allant piocher à droite son premier ministre. La nomination d’Edouard Philippe est encore trop récente pour évaluer son impact sur sa famille d’origine. Mais impact il y aura, c’est une certitude.

Pour Les Républicains va désormais se poser la question qui se pose déjà depuis un moment au Parti socialiste. A savoir : sommes-nous dans la majorité ou dans l’opposition ? Un jour dans l’une, un jour dans l’autre ?

Les scrutins des 11 et 18 juin prochains permettront d’évaluer les forces de chacun, et de préciser leur positionnement. Faute de majorité claire, le Parlement pourrait retrouver un rôle qu’il avait fini par perdre au fil de la Ve République. Mais faute d’opposition stable, celle-ci sera-t-elle en mesure d’en profiter ?

"A quoi va servir l’opposition ?"

Liens

Intervenants
  • Professeur de sciences politiques à Sciences-Po Lille, responsable de la mission "Baccalauréat 2021 : Un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles"
  • Historien
  • Professeure de droit constitutionnel et de droit de l'environnement à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre du comité scientifique de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......