LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Marché du travail : le plus dur c'est d'y entrer ?
Épisode 11 :

Marché du travail : le plus dur, c'est d'y entrer ?

39 min
À retrouver dans l'émission

2e et dernier volet de notre mini-série consacrée à la mobilisation des organisations de jeunesse contre le projet de loi El Khomri. Quel marché du travail les jeunes souhaitent-ils intégrer ?

Marché du travail : le plus dur c'est d'y entrer ?
Marché du travail : le plus dur c'est d'y entrer ? Crédits : Regis Duvignau - Reuters

A quoi ressemblera la loi El Khomri lorsqu’elle sera présentée en conseil des ministres le 24 mars prochain ? Et que restera-t-il des dispositions qui la composent lorsque le texte aura franchi l’obstacle de l’Assemblée nationale et du Sénat ? Questions pour l’instant sans réponses. Tout va dépendre des discussions en cours avec les partenaires sociaux.

Et de l’ampleur de la mobilisation de demain. Une mobilisation initiée par plusieurs organisations de jeunesse, qui voient dans le projet de loi Travail ‘’une offensive sans précédent contre les jeunes et les salarié.e.s’’ : ‘’avec cette réforme’’ écrivent-elles, ‘’le gouvernement veut nous précariser à vie’’.

Pour les défenseurs du texte, c’est tout le contraire. C’est parce que le droit du travail est trop strict, disent-ils, que les entreprises hésitent à embaucher : si jamais elles veulent ensuite licencier, elles ne savent pas ce que cela peut leur coûter. Flexibiliser le marché aurait donc pour avantage de faire entrer plus facilement les jeunes dans le monde du travail. Le débat en cours pose donc la question de l’accès à l’emploi pour ceux qu’on pourrait appeler les primo-arrivants : les moins de 30 ans.

« Marché du travail : le plus dur, c’est d’y entrer ? »

Liens

Sites officiels :

Articles :

  • Loi travail : les étudiants se joignent à la mobilisation du 9 mars (Le Point)
  • Loi travail : il faut aller plus loin, pour l’avenir des jeunes (Contrepoints)
  • Loi travail : « Faire croire aux jeunes qu’ils ne sont pas concernés, c’est les prendre pour des idiots » (Le Monde)
  • "On vaut mieux que ça": quand la France qui galère trop prend la parole (Marianne)
Intervenants
  • Trésorière nationale de l'UNEF, étudiante en droit à Paris II
  • Membre fondateur et porte-parole du collectif "Génération Précaire"
  • auto-entrepreneur, freelance dans l'audiovisuel
  • Avocat, spécialiste des questions d'entreprenariat pour Les Républicains.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......