LE DIRECT

Réfugiés : de quoi l'Europe est-elle coupable ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Une cérémonie pour les morts, pas pour les vivants. Hier, à Agrigente en Sicile, l’Italie rendait un hommage officiel aux 366 victimes du naufrage du 3 octobre dernier, au large de Lampedusa. Hommage en l’absence des 155 survivants, lesquels n’avaient pas été autorisés à quitter la petite île italienne.

Situation absurde, qui illustre assez bien les contradictions de l’Union européenne en matière d’immigration. Un mélange de compassion et de fermeté qui ne fait pas une politique. En tout cas pas une politique efficace : en 20 ans, selon les ONG, 20 000 migrants et réfugiés ont péri en tentant de traverser la Méditerranée. Des candidats toujours plus nombreux : le nombre de demandeurs d’asile en Europe a augmenté de moitié au premier semestre 2013, par rapport à la même période de l’année précédente.

Les événements tragiques du mois d’octobre serviront-ils d’électrochoc ? Jeudi et vendredi prochains en tout cas, à Bruxelles, le sommet européen sera essentiellement consacré à cette question de l’immigration illégale.

Jean-Dominique Giuliani et Catherine Wihtol de Wenden
Jean-Dominique Giuliani et Catherine Wihtol de Wenden Crédits : JCF - Radio France

On peut déjà en esquisser les grandes lignes : renforcement de la surveillance en Méditerranée appels des pays les plus exposés à davantage de solidarité de la part de leurs voisins européens lutte contre les réseaux qui organisent la venue des clandestins aide au développement des pays de départ, essentiellement africains.

On peut aussi prévoir, sans prendre trop de risques, les commentaires qui suivront : l’Union européenne, trop timorée face à un problème de cette ampleur, incapable de parler d’une seule voix sur ce sujet.

Comme si elle détenait à elle seule la solution.

« Réfugiés : de quoi l’Europe est-elle coupable ? »

C’est notre sujet du jour :

Le Reportage de Mélanie Chalandon à l’exposition Albums – Bande dessinée et immigration au Musée de l'Histoire de l'immigration à Paris

Hélène Bouillon, commissaire de l'exposition Albums - Bande dessinée et immigration. 1913-2013
Hélène Bouillon, commissaire de l'exposition Albums - Bande dessinée et immigration. 1913-2013 Crédits : MC - Radio France
Le "Goscinnyrama"
Le "Goscinnyrama" Crédits : MC - Radio France
Écouter
2 min
Hélène Bouillon, commissaire de l'exposition Albums - Bande dessinée et immigration. 1913-2013

Et le Bonus de Simon Buisson : Interview de Marc Fawe, chargé des relations extérieures du bureau de l’UNHCR du Maroc.

Marc Fawe
Marc Fawe Crédits : UNHCR
Écouter
4 min
Interview de Marc Fawe HCR

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Intervenants
  • Politiste, spécialiste des migrations internationales et directrice de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po)
  • Président de la Fondation Robert Schuman et Président de l’ILERI (Institut Libre d’Etudes des Relations Internationales)
  • Eurodéputée française (PPE),membre de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......