LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des manifestants pakistanais brûlent une statue à l’effigie d’Aung San Suu Kyi pour protester contre les violences faites aux Rohingyas

Rohingyas : un conflit contagieux ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Depuis fin août, plus de 400 000 Rohingya ont fui la Birmanie pour rejoindre le Bangladesh. Va-t-on vers une internationalisation du conflit qui « déborde » déjà des frontières régionales sud-asiatiques ? Y a-t-il un risque d'instrumentalisation de la situation par les organisations djihadistes ?

Des manifestants pakistanais brûlent une statue à l’effigie d’Aung San Suu Kyi pour protester contre les violences faites aux Rohingyas
Des manifestants pakistanais brûlent une statue à l’effigie d’Aung San Suu Kyi pour protester contre les violences faites aux Rohingyas Crédits : SHAHZAIB AKBER/EPA - Maxppp

C’est peu de dire que son intervention était attendue. Aung San Suu Kyi s’est enfin exprimée publiquement ce matin, à la télévision, pour évoquer le sort des Rohingyas, cette minorité musulmane qui fuit la Birmanie par dizaines de milliers pour échapper à la répression de l’armée. La dirigeante birmane, par ailleurs prix Nobel de la paix, s’est dit profondément désolée ‘’pour les souffrances de tous ceux qui se sont retrouvés pris au piège de ce conflit’’, autrement dit les musulmans mais aussi les bouddhistes.

La question des persécutions des Rohingyas en Birmanie n’est pas nouvelle. Mais il a fallu que des rebelles de cette communauté attaquent des poste-frontières fin août, et que l’armée birmane déclenche une répression assimilable à une opération de ‘’nettoyage ethnique’’ selon l’ONU, pour que ce conflit prenne une dimension internationale. Ne serait-ce que pour son impact sur le Bangladesh voisin, qui accueille l’essentiel des réfugiés.

Dans ce pays, mais aussi en Indonésie, et même en Russie, des manifestations sont organisées en soutien à cette minorité, au nom de la solidarité entre musulmans. Des organisations islamistes surfent sur une prétendue indifférence des médias occidentaux pour alimenter le ressentiment des populations. Et certains craignent désormais que la défense de la cause Rohingya ne devienne un nouveau motif de djihad.

‘’Rohingyas : un conflit contagieux ?’’

Articles

Lien vidéo

Marc Bettinelli, "Médine, Kery James, Nekfeu… : le rap français tente d'alerter sur le sort des Rohingya depuis des années", Le Monde, 16/09/2017

Blog

Le blog de Didier Chaudet : "Géopolitique sur la Route de la soie"

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......