LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Si les riches n'existaient plus, faudrait-il les réinventer ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Ils avaient le moral dans les chaussettes, les footballeurs de Ligue 1, ce week-end. Oh certes, cela n’a pas empêché le PSG, club le mieux doté du championnat, de l’emporter haut la main face aux quasi-smicards d’Ajaccio. Mais décidément, l’envie n’y était pas. Les joueurs ne dorment plus : la gauche risque de revenir au pouvoir.

Si c’est François Hollande qui l’emporte, ceux qui gagnent plus d’un million d’euros par an se verront taxés à hauteur de 75% pour les sommes dépassant ce seuil. Si c’est Jean-Luc Mélenchon, ce sera pire : le candidat du Front de gauche propose la création de 14 tranches d’imposition, dont la dernière à 100%.

Invités Grain 05.03
Invités Grain 05.03 Crédits : Radio France

Bref, ces nouveaux riches que sont les footballeurs seraient prêts à quitter la France pour échapper au fisc, entrainant avec eux d’autres contribuables parmi les plus fortunés. C’est en tout cas ce que promettent ceux qui considèrent que la politique fiscale de la gauche priverait le pays d’une partie de ses élites, et par conséquent, d’une partie de sa richesse.

La proposition du candidat socialiste semble pourtant rencontrer un écho positif dans l’opinion : 60 % des électeurs y seraient favorables. Illustration d’un paradoxe : le monde des riches exaspère presqu’autant qu’il fascine. Et il exaspère d’autant plus qu’il aurait fait sécession d’avec le reste de la société, comme l’écrit un de nos invités. Ce qui conduit à poser la question de son utilité. Si les riches n’existaient plus, faudrait-il les réinventer ?

Et le contrepoint de Julie Gacon.

Les riches sont-ils les plus immoraux ? Beaucoup le prétendent, mais la question n'avait jamais été abordée scientiquement. Stéphane Foucart, journaliste au "Monde", détaille les tests et expériences menés par des chercheurs américains et canadiens. Les résultats, parus en février 2012 dans la revue Proceedings of the National Academy of Science, ne laissent plus place au doute : il existe bien une relation inverse entre l'élévation dans la hiérarchie sociale et le comportement éthique des individus.

Écouter
2 min
Contrepoint 5.03

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="ina.fr" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/10/21304270-f326-11e0-b8ee-842b2b72cd1d/838_logo-ina-officiel.jpg" width="318" height="148"/>
ina.fr Crédits : Radio France
Retrouvez dans chaque émission "l'Archive du jour" avec notre partenaire.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......