LE DIRECT
Le 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer

Sommes-nous inégaux face au cancer ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Malgré un système de santé parmi les meilleurs du monde, le cancer, en France, reste une maladie inégalitaire. Selon vos revenus ou votre statut social vous n'aurez pas le même accès au soin, ni le même impact sur votre vie personnelle et professionnelle. Des injustices impossibles à combattre ?

Le 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer
Le 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer Crédits : Stringer India - Reuters

C’est un droit qui était réclamé de longue date par les anciens malades du cancer. Un droit à ne pas être surtaxé par son banquier ou par son assureur lorsque l’on a été victime, par le passé, de la maladie. La ministre de la santé Marisol Touraine a annoncé aujourd’hui que ce droit à l’oubli concernerait cinq types de cancers ainsi que l’hépatite C. Avec un délai tout de même de une à dix années après la fin des traitements.

Mais les inégalités entre malades et bien portants ne sont pas les seules induites par le cancer. Selon votre âge, votre lieu de vie, votre sexe ou votre métier vos probabilités de développer, mais aussi de survivre à un cancer ne sont pas les mêmes. Sans surprise, les études montrent que les classes populaires sont plus vulnérables face à la maladie. D’autant que si le cancer est le reflet des inégalités de la société il a aussi la capacité de les accentuer. Et ce malgré un système de prise en charge en France parmi les meilleurs du monde. « Donner les mêmes chances à tous de prévenir et guérir », c’est l’un des objectifs du 3e plan cancer du gouvernement, actuellement en cours. Pourtant les injustices persistent.

« Sommes-nous inégaux face au cancer ? »

Céline Lis-Raoux, Zoé Rollin, Thierry Philip
Céline Lis-Raoux, Zoé Rollin, Thierry Philip Crédits : JCF - Radio France

Liens

  • Rapport de la Ligue contre le cancer, avril 2014 (ligue-cancer.net)
  • 3e Plan Cancer, 2014-2019 (e-cancer.fr)
  • Céline Lis-Raoux  : « Même guéris, ceux qui ont eu un cancer restent des citoyens de seconde zone » (La Croix)
  • Une étude montre la progression du taux de survie aux trois cancers les plus fréquents en France (Le Monde)
  • Une assurance emprunteur pour les femmes atteintes d'un cancer du sein (L'Obs)
  • Santé en France: Un réseau de santé pour aider les plus précaires à se soigner (20 minutes)
Intervenants
  • Journaliste, fondatrice du magazine "Rose"
  • Cancérologue, président de l'Institut Curie
  • Enseignante chercheuse en sociologie, professeure agrégée à Paris 13, chercheuse à l'IRIS et vice présidente de l'ORSECa
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......