LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Syrie : la communauté internationale a-t-elle perdu la guerre ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Emission présentée par Olivia Gesbert

C’est une information, pas vraiment une nouvelle : Bachar el-Assad a annoncé aujourd’hui qu’il serait candidat à la présidentielle syrienne fixée au 3 juin, une élection clairement prévue pour entériner sa réélection. En effet : pas de candidat crédible face à lui, mais une opposition en exil qui ne peut prétendre à la fonction suprême, d’autant que seuls pourront voter les Syriens des zones contrôlés. Les Américains évoquent déjà « une parodie », les Européens une élection « dépourvue de crédibilité », l’opposition syrienne parle, elle, d’une « farce ».

Quelle sera la stratégie de Moscou et de Pékin ? Quelle suite sera donnée à ce scrutin, et quelles seront notamment les conséquences sur les Accords de Genève qui prévoyaient une transition politique en Syrie ?

Mi-avril, des bombardements au chlore ont eu lieu dans la province de Hama, selon la Coalition nationale syrienne appuyée par la Maison blanche. Damas avait pourtant promis…. 150 000 morts, 2 Millions et demi de réfugiés, deux camps retranchés : loyalistes contre rebelles… Au Printemps 2011, personne n’aurait prédit que le soulèvement pacifique se solderait 3 ans plus tard par un tel bilan. Comment en est-on arrivé là ? La Communauté internationale a-t-elle manqué à son devoir ?

Alors que la confiance a été maintes fois rompue, que le régime de Bachar el-Assad accuse ce week-end un nouveau retard dans la livraison des armes chimiques. Mais que peuvent les diplomaties pour le contraindre à respecter ses engagements ? Que peuvent-elles surtout pour mettre fin à la guerre civile qui déchire le pays depuis 3 ans ?

« La Communauté internationale a-t-elle perdu la guerre en Syrie ? » On en débat jusqu’à 19H

Le Focus de Mélanie Chalandon :

La notion de "communauté internationale" a toujours été difficile à définir. Elle est aussi régulièrement contestée. Elle n'en reste pas moins incontournable dès qu'on s'intéresse aux relations internationales, c'est ce que nous expliqueFranck Petiteville est professeur de relations internationales. Il enseigne à Science-Po Grenoble.

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="104" data-duration-seconds="104" data-start-time="1398702550" data-extract-id="3a848db9-cef2-11e3-8bf7-782bcb73ed47" data-extract-title="Franck Petiteville" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2014/04/s18/DU_GRAIN_A_MOUDRE--Franck_Petiteville__--NET_d57d67a3-4d21-4739-8c57-1819bb636e9e_FC.MP3" title="Écouter Franck Petiteville"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Franck Petiteville" data-diffusion-uuid="3a848db9-cef2-11e3-8bf7-782bcb73ed47" data-sharing="null" >Réécouter Franck Petiteville<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (1 min)1 min
Franck Petiteville
Suivez-nous aussi sur:
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter
Intervenants
  • chercheur et politiste franco-libanais, professeur à l'Université américaine de Paris
  • maître de conférence HDR en géographie à l’Université Lyon 2, auteur de « Géopolitique du Moyen-Orient » (La Documentation française, 2014).
  • Politologue, maître de conférences à l'Université de Reims, enseignante à Sciences Po et chercheure associée au Centre Thucydide (Université Paris II) et au Collège de France (chaire d’histoire contemporaine du monde arabe)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......